Publié le : mercredi 10 août 2022

Le Sénat américain adopte le plan de Joe Biden sur le climat et la santé

senat americain adopte plan joe biden climat sante - La DiplomatieHéritier du grand projet climato-social de Joe Biden Build Back Better, retoqué l’année dernière, le projet de loi « Inflation Reduction Act » (IRA), portant sur le climat et la santé, a été adopté par le Sénat américain, ce 7 août 2022. Il prévoit des mesures pour lutter contre le changement climatique et réduire le prix des médicaments.

Voici un an, l’opposition de deux sénateurs démocrates centristes, Joe Manchin et Kyrsten Sinema, avait empêché le président américain Joe Biden de faire adopter par le Sénat son vaste plan climato-social Build Back Better. Douze mois plus tard, une loi contenant certaines des mesures du plan, baptisée « Inflation Reduction Act » (IRA), a obtenu l’aval des deux récalcitrants, et permis d’obtenir la majorité de 50 élus pour faire voter le texte.

Le Sénat valide la loi de Joe Biden pour lutter contre le changement climatique et soutenir le système de santé

La loi doit désormais passer devant la Chambre des représentants, qui devrait l’adopter, avant une ratification par Joe Biden. Cet IRA contient notamment 370 milliards de dollars de crédits pour financer la lutte contre le dérèglement climatique. Les trois mesures-phares sont un crédit d’impôt de 7 500 dollars pour les acheteurs de voitures électriques, des aides pour les particuliers souhaitant s’équiper de panneaux solaires, et des soutiens aux producteurs d’énergies renouvelables.

La loi propose également 64 milliards de dollars d’investissements dans la santé. Le programme fédéral Medicare (l’assurance santé publique pour les seniors) pourra notamment négocier directement le prix des médicaments, ouvrant la porte à des baisses de tarifs pour certains traitements.

Pour financer ces mesures, l’IRA va mettre en place une imposition minimale de 15% pour les sociétés, en tenant compte des réductions et crédits d’impôt (qui permettent actuellement à certaines entreprises de réduire considérablement leur imposition, bien en dessous du taux minimum légal de 21%). Une taxe de 1% sur les rachats d’action est aussi prévue, ainsi qu’une taxe sur les émissions de méthane, et des crédits pour lutter contre la fraude fiscale.

 

Réagir à cet article

XHTML: Vous pouvez utiliser les html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Newsletter

Les actus en vidéo