Publié le : vendredi 3 décembre 2021

Allemagne : une coalition « feu tricolore » entre socio-démocrates, libéraux et Verts

allemagne coalition feu tricolore socio-democrates liberaux verts - La DémocratieEn Allemagne, après plusieurs semaines de négociations, les socio-démocrates du SPD, les libéraux du FDP et les Verts se sont mis d’accord sur une coalition. Le chef du SDP Olaf Scholz devrait devenir chancelier. Chaque camp a réussi à négocier les ministères-clés pour lui. Finances et Justice pour le FDP, Economie, Energie et Climat pour les Verts, Travail, Affaires Sociales et Santé pour le SPD. De quoi prévoir une politique à l’image du « feu tricolore » symbole de cette coalition : écologique (vert), libérale (jaune) et sociale (rouge). Pour autant qu’il soit possible de coordonner ces trois mots dans le monde réel !

Après avoir remporté les élections de septembre 2021, le leader du SPD Olaf Scholz a réussi à réunir une coalition autour de lui. Cette coalition a pris le surnom de « feu tricolore » (« ampel » en allemand), à cause des couleurs-symboles des trois partis qui la composent : rouge pour les socio-démocrates du SPD, jaune pour les libéraux du FDP, vert pour… les Verts.

Un « feu tricolore » qui n’annonce pas de bouleversement en Allemagne

La répartition des ministères octroie à chaque camp la part de la politique qui lui tient le plus à coeur. Le FDP devrait hériter du ministère des Finances, promis à son chef Christian Lindner. Les libéraux récupéreraient aussi les portefeuilles de la Justice, de l’Education et de la Recherche. De quoi prévoir une politique sans hausse d’impôt ni dettes. Rien de nouveau sous le soleil teuton, donc.

Les Verts dirigeront quant à eux un super-ministère de l’Economie, de l’Energie et du Climat, promis à leur co-présidente Robert Habeck. L’autre co-présidente, Annalena Baerbock, devrait prendre la tête des Affaires Etrangères. Le respect des engagements climatiques de l’Allemagne sera leur cheval de bataille.

Enfin, le SPD du nouveau chancelier devrait récupérer les ministères de l’Intérieur, de la Défense, du Travail et des Affaires sociales, de la Santé et du Logement. L’Allemagne devrait donc mener une politique globalement libérale, mais avec des efforts de répartition sociale et de transition énergétique. Comme d’habitude, serait-on tenter de dire…

Réagir à cet article

XHTML: Vous pouvez utiliser les html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Newsletter

Les actus en vidéo