Publié le : lundi 13 septembre 2021

Taxonomie verte : Bruno Le Maire milite pour y inclure le nucléaire

05 taxonomie verte bruno le maire inclure nucleaire - La DiplomatieLa Commission Européenne doit présenter d’ici fin 2021 sa version définitive de la taxonomie verte, cette liste des énergies éligibles aux financements “verts”. Ce 10 septembre 2021, le ministre français de l’Economie, Bruno Le Maire, a réaffirmé la nécessité d’y inclure le nucléaire.

L’inclusion ou non du nucléaire dans la “taxonomie verte” de l’Union Européenne est un enjeu énergétique, économique, industriel et environnemental. Cette taxonomie regroupe en effet l’ensemble des énergies pouvant obtenir des financements “verts” dans l’Union Européenne. La Commission Européenne doit en présenter une version définitive d’ici fin 2021. Le Parlement Européen et le Conseil Européen devront ensuite la valider.

La question centrale y celle d’y inclure, ou non, l’énergie nucléaire. Les pays qui y sont défavorables sont notamment l’Allemagne, l’Autriche ou l’Espagne. Ils mettent en avant les risques que représentent des centrales nucléaires et la gestion problématique des déchets.

La France mène le groupe des pays favorables à intégrer le nucléaire dans la taxonomie verte. Plusieurs pays de l’Est de l’Europe, dont la Pologne ou la République Tchèque, la soutiennent. Ces Etats mettent en avant le fait que le nucléaire émet très peu de CO2. Moins, notamment, que l’hydro-électricité ou l’éolien. Ou que l’impact des déchets nucléaires est sans commune mesure avec l’impact de nos émissions carbones, y compris sur le long terme.

Pour Bruno Le Maire, “il n’y a aucune raison pour que l’énergie nucléaire ne soit pas incluse” dans la taxonomie verte

Fin mars 2021, le Centre commun de recherche (CCR), le service scientifique de la Commission européenne, a d’ailleurs conclu qu’aucune « analyse ne fournit de preuves scientifiques que l’énergie nucléaire porte atteinte à la santé humaine ou à l’environnement davantage que les autres énergies” susceptibles d’intégrer la taxonomie. Dit autrement : le nucléaire n’est pas plus dangereux pour l’environnement que le photovoltaïque ou l’éolien !

C’est cette position qu’a défendu le ministre français de l’Economie, Bruno Le Maire, face à ses homologues européens. Lors d’une réunion des ministres des finances et de l’économie de l’Union Européenne, ce 10 septembre 2021, il a ainsi affirmé : “soit nous luttons contre le changement climatique avec une approche idéologique et nous échouerons, soit nous luttons contre le changement climatique avec une approche scientifique et dans ce cas nous réussirons. Mais cela signifie reconnaître la valeur ajoutée de l’énergie nucléaire”.

Je veux juste rappeler aux autres Etats membres et aux citoyens européens que deux rapports d’experts sont arrivés à la même conclusion, à savoir que l’énergie nucléaire est nécessaire pour lutter contre le changement climatique”, complète Bruno Le Maire. Avant de conclure : “Il n’y a aucune raison pour que l’énergie nucléaire ne soit pas incluse d’ici la fin de l’année dans la taxonomie européenne”.

Réagir à cet article

XHTML: Vous pouvez utiliser les html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Newsletter

Les actus en vidéo