Publié le : vendredi 20 août 2021

Afghanistan : après la prise de pouvoir des talibans, la communauté internationale s’organise

12 afghanistan prise pouvoir talibans communaute internationale - La DiplomatieDepuis la chute de Kaboul, ce 15 août 2021, les talibans sont de nouveau au pouvoir en Afghanistan. Même s’ils affichent une volonté de modération, plus de 18 000 personnes ont déjà quitté le pays. Pour faire face à aux demandes d’asile et au flux de réfugiés, le président français Emmanuel Macron s’est longuement entretenu avec Joe Biden, Vladimir Poutine et Mario Draghi.

Ce dimanche 15 août 2021, au terme d’une reconquête éclair, les troupes des talibans ont pris le contrôle de Kaboul, permettant leur retour au pouvoir en Afghanistan. Les talibans tentent depuis de renvoyer une image plus modérée. Ils ont notamment annoncé qu’ils voulaient la paix, qu’ils ne se vengeraient pas de leurs anciens ennemis et qu’ils respecteraient les droits des femmes dans le cadre de la loi islamique.

Mais cette communication ne convainc pas la population afghane. Et les scènes de panique, de protestation, et de violences se multiplient dans le pays. De nombreux manifestants ont ainsi célébré l’anniversaire de l’indépendance du pays, en 1919, en exprimant leur colère contre les talibans.

Dans ce contexte, de nombreuses personnes tentent de fuir le pays. Entre les étrangers (menacés pour certains, comme plusieurs journalistes) et les Afghans craignant pour leur sécurité, plus de 18 000 personnes ont déjà quitté le pays.

Face à cette situation d’urgence, la communauté internationale tente de s’entendre. Ces 19 et 20 août 2021, le président français Emmanuel Macron, à quelques heures d’une réunion des ministres des Affaires Etrangères de l’OTAN, s’est ainsi entretenu au téléphone, avec les chefs de l’Etat américain, russe et italien.

Afghanistan : Emmanuel Macron et Joe Biden veulent “renforcer leur action commune en matière humanitaire, politique et de lutte contre le terrorisme”

Durant son entretien avec le président américain Joe Biden, il « a souligné la nécessité absolue d’assurer une coordination entre alliés, rapide et concrète sur le terrain, pour permettre l’évacuation de [leurs] ressortissants, des Afghanes et des Afghans qui ont travaillé pour les alliés, ainsi que de celles et ceux qui sont menacés », selon la présidence française.

Joe Biden et Emmanuel Macron « ont convenus de renforcer leur action commune en matière humanitaire, politique et de lutte contre le terrorisme dans les prochains jours, en particulier dans le cadre du G7 ». Avec le président russe Vladimir Poutine, le président français a évoqué les « attentes prioritaires à l’égard des talibans » : « Lutte contre la drogue et les trafics d’armes, rupture avec les mouvements terroristes internationaux, respect du droit des femmes… »

Enfin, Emmanuel Macron et Mario Draghi, président du conseil italien, ont évoqué la « nécessité d’une étroite coopération » au sein de l’Union européenne « afin de mener à bien l’évacuation d’Européens et des Afghans les plus menacés, ainsi que pour anticiper les conséquences de la crise afghane ».

Réagir à cet article

XHTML: Vous pouvez utiliser les html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Newsletter

Les actus en vidéo