Publié le : vendredi 13 août 2021

Afghanistan : les talibans continuent leur marche en avant, les pays européens suspendent les expulsions de migrants

10 afghanistan talibans marche avant pays europeens expulsions - La DiplomatieCe vendredi 13 août 2021, les talibans se sont emparés de la deuxième ville d’Afghanistan, Kandahar (sud), au lendemain de la prise de la troisième plus grande, Hérat. Leurs troupes contrôlent désormais plus de la moitié des capitales régionales du pays. L’essentiel du Nord, de l’Ouest et du Sud de l’Afghanistan sont actuellement entre les mains des talibans. En réaction, plusieurs pays européens ont décidé de suspendre les expulsions de migrants vers l’Afghanistan.

La reconquête de l’Afghanistan par les talibans se poursuit. L’annonce du départ des troupes américaines a remis l’armée talibane sur le sentier de la guerre, en mai 2021. Depuis début août, les succès militaires s’enchaînent.

Ce 12 août 2021, les talibans ont ainsi pris le contrôle d’Hérat, troisième ville du pays. Puis ils se sont emparés, dans la nuit suivante, de Kandahar, deuxième ville d’Afghanistan. Ce 13 août, ils ont conquis Lashkar Gah, capitale de la province du Helmand, dans le Sud de l’Afghanistan. Les talibans contrôlent désormais la moitié des capitales régionales, et l’essentiel du Nord, de l’Ouest et du Sud du pays.

Les talibans contrôle désormais l’essentiel du territoire de l’Afghanistan

Parmi les grandes villes d’Afghanistan, le gouvernement ne tient plus que la capitale Kaboul, Mazar-e Sharif et Jalalabad. Tout en niant tout “réengagement dans le conflit”, les Etats-Unis ont redéployé des troupes pour assurer les évacuations des diplomates américains par avion. La présence de ces soldats américains pourrait dissuader les talibans de s’attaquer dans l’immédiat à Kaboul et à son aéroport. Mais la communauté internationale ne semble avoir aucune prise sur les avancées militaires des talibans.

Dans le même temps, la France a officialisé l’arrêt des expulsions de migrants vers l’Afghanistan, depuis début juillet 2021. « Au regard de la dégradation de la situation sécuritaire en Afghanistan, la France a suspendu les éloignements vers ce pays depuis le début du mois de juillet. Nous suivons l’évolution de la situation de près, en lien avec nos partenaires européens », a précisé le ministère de l’Intérieur, ce 12 août 2021.

Le 11 juillet, le gouvernement afghan avait d’ailleurs demandé aux pays étrangers de cesser les expulsions de migrants. La Suède et la Finlande avaient accepté cette demande. Les Pays-Bas et l’Allemagne ont également annoncé, ce 11 août, qu’ils allaient arrêter les expulsions. Mais l’Autriche, la Belgique, le Danemark et la Grèce continuent de réclamer à Bruxelles l’autorisation de pouvoir continuer de renvoyer les migrants illégaux en Afghanistan.

Réagir à cet article

XHTML: Vous pouvez utiliser les html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Newsletter

Les actus en vidéo