Publié le : lundi 21 juin 2021

Arménie : Nikol Pachinian conforté après sa victoire aux législatives

09 armenie nikol pachinian remporte elections - La DiplomatieFortement contesté après la défaite dans la guerre contre l’Azerbaïdjan, le premier ministre de l’Arménie, Nikol Pachinian, avait convoqué des élections législatives anticipées, ce 20 juin 2021. Son parti, Contrat civil, les a remportées avec 53,9% des voix, devançant largement son principal opposant, le pro-russe Robert Kotcharian. Ce dernier a contesté le résultats de ces élections, en dénonçant des “fraudes”.

Une victoire en forme de motion de confiance. Ce 20 juin 2021, les électeurs arméniens étaient appelés aux urnes pour des législatives anticipées. L’actuel premier ministre, Nikol Pachinian, avait décidé de les convoquer pour rasseoir sa légitimité. L’ex-journaliste de 46 ans avait été porté au pouvoir en 2018, suite à une révolution de velours contre les élites corrompues.

Le parti de Nikol Pachinian remporte 53,9% des suffrages aux législatives anticipées d’Arménie

Malgré sa popularité record, sa position a été grandement fragilisée par la guerre contre l’Azerbaïdjan. La défaite militaire, les 6 500 morts côté arménien, et la perte des nombreux territoires dans le Nagorny Karabakh ont ravivé les critiques contre le dirigeant. Plusieurs de ses soutiens des premières heures le traitent ainsi de “traitre” pour avoir accepté le cessez-le-feu.

Face à lui, l’ancienne président du pays (1998-2008), Robert Kotcharian, un pro-russe proche de Vladimir Poutine, se posait en garant de la stabilité et de l’expérience. Mais Nikol Pachinian sort renforcé de ces élections. Son parti, Contrat Social, a en effet remporté 53,9 % des voix. Cela devrait lui permettre de former un nouveau gouvernement sans aucune alliance.

De son coté, le bloc Arménie de Robert Kotcharian n’a obtenu que 21 % des suffrages. Dès l’annonce des résultats partiels, ce dernier s’est indigné contre des « falsifications planifiées à l’avance » et a exigé « d’étudier attentivement les fraudes supposées et signalées ». Ironie de l’histoire : Robert Kotcharian a été lui-même plusieurs fois condamné pour fraude électorale…

Réagir à cet article

XHTML: Vous pouvez utiliser les html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Newsletter

Les actus en vidéo