Publié le : jeudi 6 mai 2021

Le Danemark va utiliser 60% du plan de relance européen à ses objectifs climatiques

04 danemark plan relance europeen objectifs climatiquesA l’origine opposé au plan de relance européen de 750 milliards d’euros, le Danemark n’a tout de même pas l’intention de refuser sa part de financement. Le pays a envoyé, ce 30 avril 2021, son plan d’utilisation de ces crédits européens. Le Danemark souhaite en consacrer 60% à la réalisation de ses objectifs climatiques.

Pour rappel, le Danemark faisait partie, avec l’Autriche, les Pays-Bas et la Suède, des quatre pays dits “frugaux”. Ceux qui s’opposaient au plan de relance de 750 milliards de prêts garantis par la Commission Européenne aux pays les plus touchés par la crise du Covid-19. Les quatre opposants n’étaient d’accord ni sur l’ampleur, ni sur la non-conditionnalité du plan.

Le Danemark veut utiliser les fonds européens pour atteindre ses objectifs climatiques

Pour autant, le Danemark a fini, comme les trois autres “frugaux”, par se ranger à l’avis commun. L’Union Européenne a donc validé le plan. Sa ratification par les parlements des 27 Etats membres est en bonne voie.

De son coté, le Danemark a envoyé, ce 30 avril 2021, son plan d’utilisation des 11,6 milliards de couronnes (1,56 milliard d’euros) qui lui sont alloués. L’Union Européenne impose d’utiliser au moins 37% de l’aide européenne au climat. Mais le Danemark a décidé d’en consacrer 60% à ses objectifs climatiques.

Une façon de soutenir ses fortes ambitions en la matière. « Ces investissements vont stimuler l’économie et soutenir l’emploi. En même temps, ils vont contribuer à atteindre l’objectif ambitieux du pays consistant à réduire de 70 % les émissions de gaz à effet de serre d’ici 2030 », défend ainsi Nicolai Wammen, le ministre social-démocrate des Finances.

Réagir à cet article

XHTML: Vous pouvez utiliser les html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Newsletter

Les actus en vidéo