Publié le : jeudi 18 mars 2021

Le Royaume-Uni veut augmenter sa force de frappe (et donc sa dissuasion) nucléaire

07 royaume-uni augmenter force frappe nucleaire dissuasion - La DiplomatieA peine sorti de l’Union Européenne, le Royaume-Uni veut réaffirmer sa puissance de dissuasion nucléaire : le pays vient d’annoncer qu’il allait augmenter son stock d’ogives nucléaires de 180 à 260, afin de renforcer sa “police d’assurance” contre les pays hostiles.

Selon un document publié récemment, le Royaume-Uni envisage d’investir dans l’armement nucléaire, et d’augmenter son nombre d’ogives nucléaire, de 180 à 260. Une hausse de 45%, conséquente, mais qui ni viole pas le traité de non-prolifération de l’armement nucléaire, le pays restant dans les limites fixées par le texte, et proche des 300 ogives dont dispose actuellement la France.

Un armement nucléaire défensif conséquent est, pour le Royaume-Uni, une « garantie ultime » de dissuasion

Avec sa sortie de l’Union Européenne, le Royaume-Uni veut ainsi réaffirmer sa place dans le concert des nations, notamment en terme de dissuasion nucléaire, comme l’a d’ailleurs admis son ministre des Affaires étrangères, Dominic Raab : « C’est la garantie ultime, la police d’assurance contre les pires menaces d’Etats hostiles ».

« Londres révise son objectif de façon transparente et chiffrée au vu d’un diagnostic sur la dégradation de l’environnement international, qui est partagé par la France. Cela n’en fait pas pour autant un champion de l’arme nucléaire », défend ainsi Corentin Brustlein, directeur du Centre des études de sécurité de l’Ifri, à nos collègues des Echos. Le chercheur rappelle d’ailleurs que plusieurs puissances nucléaires ne communiquent pas sur l’état de leur armement, comme la Chine, l’Inde, le Pakistan ou Israël.

Ces justifications n’ont pas, logiquement, convaincu les opposants aux armes nucléaires, comme Beatrice Fihn, la directrice de l’Ican (Campagne internationale pour l’abolition des armes nucléaires) : « La décision du Royaume-Uni d’augmenter son stock d’armes de destruction massive en plein milieu d’une pandémie est irresponsable », dénonce ainsi l’activiste.

Réagir à cet article

XHTML: Vous pouvez utiliser les html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Newsletter

Les actus en vidéo