Publié le : mardi 9 février 2021

En Inde, une rupture de glacier provoque la mort de 28 personnes

04 inde rupture glacier 28 morts - La DiplomatieLes glaciers de l’Hymalaya continuent de souffrir du changement climatique. Ce dimanche 7 février, la rupture du glacier alimentant la rivière Alaknanda, en Inde, a provoqué un torrent d’une violence inimaginable, qui a tout emporté sur son passage. Le bilan fait état de 28 morts et de 200 disparus.

En 40 ans, les glaciers de l’Himalaya ont perdu un quart de leur surface. C’est une des multiples conséquences désastreuses du réchauffement climatique, qui, associée à la déforestation des versants, augmente fortement le risque d’effondrement de glaciers et d’avalanches.

Une conséquence du réchauffement climatique

Ce 7 février 2021, dans le nord de l’Inde, le district montagneux de Chamoli a payé le prix de la rupture d’un glacier, qui alimentait la rivière Alaknanda. Cette rupture a provoqué un brutal afflux d’eau dans la rivière, qui s’est transformé en un véritable torrent de boue. L’eau a tout emporté sur son passage, brisant habitations et équipements, et même un barrage. Plusieurs personnes ont été prise dans les eaux.

Le bilan humain est lourd. Le Premier ministre de l’État de l’Uttarakhand, Trivendra Singh Rawat a fait état de 28 morts et plus de 200 disparus. Le torrent a notamment frappé deux centrales électriques sur le barrage de Richiganga. Plusieurs personnes sont restées bloquées dans deux tunnels obstrués par les rochers et la boue. Une douzaine d’entre elles ont pu être secourues dimanche, mais entre 25 et 35 restaient bloquées ce lundi 8 février.

Réagir à cet article

XHTML: Vous pouvez utiliser les html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Newsletter

Les actus en vidéo