Publié le : lundi 8 février 2021

Yémen : Joe Biden met fin au soutien US à la coalition saoudienne

03 yemen joe biden soutien us coalition saoudienne - La DiplomatieCe 4 février 2021, Joe Biden, nouveau président des Etats-Unis, a fait deux déclarations fortes, symboliques de sa nouvelle politique étrangère post-Donald Trump. Il a d’abord annoncé que les Etats-Unis allaient interrompre leur soutien militaire à la coalition menée par l’Arabie Saoudite dans la guerre au Yémen, afin de mener à bien un processus de paix. Il a ensuite déclaré que le pays allait de nouveau accueillir massivement des réfugiés.

Le changement est déjà plus que perceptible. Après avoir acté le retour des Etats-Unis dans l’Accord de Paris et l’Organisation Mondiale pour la Santé (OMS), Joe Biden, le nouveau président des Etats-Unis, entend rompre avec la politique étrangère de son prédécesseur Donald Trump, faite de protectionnisme et d’unilatéralisme.

Ce 4 février 2021, Joe Biden a ainsi annoncé la fin du soutien américain à la coalition menée par l’Arabie Saoudite dans la guerre du Yémen. L’objectif de son administration est de mettre fin, le plus rapidement possible, à cette guerre, cause de la plus importante catastrophe humanitaire actuellement en cours dans le monde.

Joe Biden : “Nous mettons fin à tout soutien américain aux opérations offensives dans la guerre au Yémen, y compris aux ventes d’armes”

“Nous renforçons nos efforts diplomatiques pour mettre fin à la guerre au Yémen, une guerre qui a créé une catastrophe humanitaire et stratégique. Cette guerre doit cesser. Et pour souligner notre détermination, nous mettons fin à tout soutien américain aux opérations offensives dans la guerre au Yémen, y compris aux ventes d’armes”, a affirmé le président des Etats-Unis dans son premier discours de politique étrangère.

Joe Biden a ensuite déclaré vouloir “augmenter les admissions de réfugiés à 125 000 pour la première année fiscale complète” de la nouvelle administration, qui débutera le 1er octobre prochain. Soit huit fois plus que le seuil fixé par Donald Trump lors de sa dernière année de mandat (15 000), chiffre le plus bas depuis 1945. “L’action du président Biden va sauver des vies, c’est aussi simple que ça”, s’est félicité le Haut-Commissaire de l’ONU pour les Réfugiés.

Réagir à cet article

XHTML: Vous pouvez utiliser les html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Newsletter

Les actus en vidéo