Publié le : samedi 7 novembre 2020

Joe Biden élu 46ème président des Etats-Unis

Au terme d’une élection qui s’est prolongée sur quatre jours, le démocrate Joe Biden a finalement été reconnu “président élu” des Etats-Unis par la très respectée Associated Press, ce samedi 7 novembre, à 17h30 heure française. Il venait de remporter l’Etat de Pennsylvanie, qui lui assurait la victoire. Contrairement à la coutume, le président sortant Donald Trump n’a pas reconnu sa défaite et a affirmé que l’élection “n’était pas terminée”.

La passation de pouvoir s’annonce compliquée. Ce samedi 7 novembre, à 11h30 heure locale (17h30 heure française), l’Associated Press a annoncé que l’avance du démocrate Joe Biden dans l’Etat de Pennsylvanie lui garantissait de remporter les 20 grands électeurs de cet Etat. Il passait du même coup la barre des 270 grands électeurs, l’assurant de devenir le 46ème président des Etats-Unis.

De l’importance du coronavirus et du vote par correspondance

Cette victoire forme l’épilogue, attendue depuis vingt-quatre heures, de quatre jours d’attente, les élections s’étant tenues le 3 novembre 2020. Mais la crise sanitaire avait poussé de nombreux électeurs, notamment démocrates, à opter pour le vote par correspondance, retardant l’arrivée et la comptabilisation de leur suffrage. Cela a encore ralenti la publication des résultats dans les Etats où les scores étaient les plus serrés, tout en provoquant de brusques afflux de votes majoritairement démocrates (les votes par correspondance étaient en faveur de Joe Biden dans une proportion variant entre 60 et 85% suivant les Etats), offrant un boulevard au président sortant Donald Trump pour alléguer des tentatives de fraudes.

Il n’a d’ailleurs pas appelé son adversaire victorieux pour le féliciter à l’officialisation des résultats, comme c’est l’usage, mais a réaffirmé que l’élection “n’était pas terminée”. Il a lancé des recours judiciaires dans de nombreux Etats, à propos de ces “fraudes” qu’il est le seul à soupçonner. Ces plaintes ne devraient pour autant pas remettre en question la victoire de Joe Biden. Le candidat démocrate a réussi à conserver l’ensemble des Etats remportés par Hillary Clinton en 2016, en y ajoutant quatre Etats-clés, l’Arizona, le Wisconsin, le Michigan et, donc, la Pennsylvanie.

Réagir à cet article

XHTML: Vous pouvez utiliser les html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Newsletter

Les actus en vidéo