Publié le : lundi 1 juin 2020

Vers une nouvelle guerre froide entre Pékin et Washington ?

A peines remises de la guerre commerciale instituée par le président des Etats-Unis, Donald Trump, les relations entre Pékin et Washington sont redevenues plus que fraîches. Donald Trump, qui ne cesse de fustiger la gestion du Covid-19 des autorités chinoises, vient en effet d’annoncer qu’il allait annuler les exemptions accordées à Hong-Kong. Les réactions chinoises ont été virulentes.

Voici plusieurs semaines que Donald Trump met régulièrement en cause les autorités sanitaires chinoises, les jugeant responsables de la pandémie mondiale de Covid-19. Mais, ce dimanche 31 mai 2020, il a été encore plus loin. Le président américain a en effet lancé le processus de révocation des exemptions accordées à Hong-Kong, du fait de son statut spécial au sein de la Chine. « Cette décision aura un impact sur l’ensemble des accords que nous avons avec Hongkong », a-t-il précisé.

Quand la Chine est attaquée, la Chine contre-attaque !

Il s’agit d’une réponse directe à la gestion de la crise politique à Hong-Kong par Pékin, accusé de vouloir remettre en cause l’autonomie accordée en 1997 à l’ancienne colonie britannique – une « tragédie pour le peuple de Hongkong, pour la Chine, et pour le monde entier », selon Donald Trump. « La Chine a remplacé sa formule promise “un pays, deux systèmes”, par “un pays, un système” », a complété le président américain.

Ce lundi 1er juin 2020, la réponse officielle de Pékin a été offensive : «Tout propos ou action qui nuit aux intérêts de la Chine se heurtera à une ferme contre-attaque», a ainsi déclaré devant la presse Zhao Lijian, porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères. De quoi craindre une escalade de tension entre les deux super-puissances.

Réagir à cet article

XHTML: Vous pouvez utiliser les html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Les actus en vidéo