Publié le : mercredi 20 mai 2020

Covid-19 : la Fed confiante dans la reprise de l’économie américaine

Ce dimanche 17 mai 2020, le patron de la Banque centrale américaine, Jerome Powell, a commenté la crise économique provoquée par la pandémie de Covid-19. Il prévoit un taux de chômage très élevé aux Etats-Unis, à court terme, mais estime que l’économie du pays devrait s’en remettre. La situation est pour lui très différente de celles des années 1930.

Les prévisions de Jerome Powell, patron de la Banque centrale américaine (la “Fed”), ce dimanche 17 mai 2020 durant une interview sur CBS, ne sont guère optimistes pour l’économie américaine à court terme. Pour lui, la pandémie du Covid-19 devrait conduire à une profonde récession : il estime la perte de PIB au deuxième trimestre à au moins 20%, sinon 30%. Le taux de chômage devrait s’envoler entre 20 et 25%. Pour rappel, il n’était que de 3,5% en février 2020, et flirtait déjà avec les 15% en avril 2020.

Pour autant, il récuse toute comparaison avec la Grande Dépression. La crise économique actuelle présente pour lui « des différences fondamentales » avec celle des années 1930 : une économie florissante avant le début de la pandémie, des banques solides, une action efficace des autorités.

« Je déconseillerais vraiment de parier contre l’économie américaine » 

Le patron de la Fed estime ainsi que l’économie américaine devrait se relancer, même si cela pourrait prendre du temps : « Sur le long terme et même le moyen terme, je déconseillerais vraiment de parier contre l’économie américaine. Cette économie va se remettre », a ainsi déclaré Jerome Powell.

L’urgence, toutefois, demeure pour lui de lutter contre la propagation de la maladie. Même d’un point de vue économique, se précipiter sans écouter les recommandations des médecins s’avérerait contre-productif. « Si on part du principe qu’il n’y aura pas de seconde vague, je pense qu’on verra l’économie guérir progressivement pendant tout le second semestre. Toutefois, pour que l’économie se rétablisse complètement, il faut que les gens retrouvent pleinement confiance. Il faudra peut-être attendre l’arrivée d’un vaccin », conclue M. Powell.

Réagir à cet article

XHTML: Vous pouvez utiliser les html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Les actus en vidéo