Publié le : vendredi 21 février 2020

Fessenheim : le premier réacteur fermé ce 22 février 2020

C’est demain, le 22 février 2020, vers 2h30 du matin, que le premier des deux réacteurs de la centrale nucléaire de Fessenheim sera arrêté. Il sera suivi, le 30 juin, du second. Tous les salariés du site seront reclassés par EDF, mais le démantèlement devrait être long.

Ce 19 février 2020, un décret est paru au Journal Officiel, qui « abroge l’autorisation d’exploiter la centrale nucléaire de Fessenheim dont EDF est titulaire ». Le décret précise ainsi que le premier réacteur de la centrale alsacienne sera arrêté le 22 février à 2 h 30 du matin, et le deuxième le 30 juin. A cette date, la centrale sera officiellement fermée. Elle rentrera alors dans une phase de nettoyage, de rinçage, puis de démantèlement, qui démarrera en 2025 et devrait durer jusque 2040 au plus tôt.

La centrale faisait vivre tout un écosystème

Au niveau local, EDF a garanti que les 650 salariés de la centrale serait reclassés à d’autres postes, mais l’inquiétude des élus locaux est grande, car la centrale constituait le centre d’un petit écosystème qui faisait vivre près de 5 000 personnes. « Il y a un accompagnement particulier pour les sous-traitants, pour les commerçants, tous ceux qui vivaient avec la centrale », a déclaré la ministre de la transition énergétique Elisabeth Borne.

Mise en service en 1977, la centrale de Fessenheim était très critiquée pour son vieillissement et sa position à proximité du Canal d’Alsace, dans une région à l’activité sismique régulière. Sa fermeture était un engagement de François Hollande à son élection à la présidence de la République. Elle est désormais un symbole de la transition énergétique française, qui veut abaisser la part du nucléaire dans la production d’électricité de 70% aujourd’hui à 50% en 2035.

Réagir à cet article

XHTML: Vous pouvez utiliser les html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Les actus en vidéo