Publié le : lundi 10 février 2020

Au troisième top, il sera “Apocalypse moins cent secondes” !

En ce début 2020, l’horloge de l’Apocalypse, publiée tous les ans par le « Bulletin des scientifiques atomiques », a été avancée de 20 secondes. Il est désormais minuit moins cent secondes : jamais cette horloge, pilotée par des scientifiques de renoms, dont treize prix Nobel, n’avaient été aussi près de minuit.

A l’origine, cette horloge, créée en 1947, au lendemain de la Seconde Guerre Mondiale, se voulait un avertisseur de l’imminence d’une guerre nucléaire. Minuit indiquait l’apocalypse nucléaire, qui rayerait toute vie humaine de la surface de la Terre.

Tous les ans, le « Bulletin des scientifiques atomiques », un groupe d’experts comportant treize Prix Nobel, publie l’heure de cette “horloge de l’Apocalypse”, inscrite depuis dans la culture populaire (son utilisation dans Watchmen, notamment, a permis de la populariser auprès de plus jeunes générations).

Selon le « Bulletin des scientifiques atomiques », l’humanité est plus proche de l’apocalypse aujourd’hui qu’en 1953…

Mais aujourd’hui, la menace climatique s’est ajoutée à celle de la catastrophe nucléaire. A la fin de la Guerre Froide, l’horloge avait reculé jusqu’à minuit moins 17. En 1953, acmé des tensions entre les blocs de l’Est et de l’Ouest, elle indiquait minuit moins 2. Pour ancrer, symboliquement, l’urgence que les dérèglements climatiques font peser sur le monde, l’horloge était à cette même heure en 2018 et 2019.

Mais les mauvaises nouvelles de l’année 2019 (retrait des Etats-Unis et de la Russie du traité sur les forces nucléaires à portée intermédiaire (INF), crise du nucléaire iranien, échec des deux sommets sur le climat, dont la COP25…) ont poussé le « Bulletin des scientifiques atomiques » à avancer l’horloge de 20 secondes, à minuit moins cent secondes.

Elle n’a jamais été aussi proche de minuit.

Réagir à cet article

XHTML: Vous pouvez utiliser les html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Newsletter

Les actus en vidéo