Publié le : lundi 3 février 2020

Le Parlement Européen aux eurodéputés britanniques : “Ce n’est qu’un Au revoir !”

Le mercredi 29 janvier 2020, le Parlement Européen a ratifié sans surprise l’accord sur le Brexit, officialisant la sortie du Royaume-Uni de l’Union Européenne au 1er février 2020. Ce vote a été l’occasion, pour de nombreux eurodéputés, de marquer leur attachement au Royaume-Uni, via des écharpes mêlant couleurs européennes et britanniques, ou par le chant écossais « Auld Lang Syne » (Ce n’est qu’un au revoir).

Le vote ne devait être qu’une formalité, il est devenu l’occasion d’une émouvante scène d’au revoir. Le 29 janvier, le Parlement Européen a ratifié par 621 voix pour, 49 contre, et 13 abstentions le traité de retrait du Royaume-Uni de l’Union Européenne, qui est donc effectif depuis le 1er février 2020 à minuit, heure de Paris.

Dernière étape d’un processus démarré par le vote du Brexit, voici 3 ans et demi, cette ratification ouvre aussi une année de négociations sur les futures relations entre le Royaume-Uni et l’Union Européenne, notamment commerciales.

Mais ce vote a été aussi l’occasion, pour les eurodéputés, de saluer leurs homologues britanniques. De nombreux parlementaires européens se sont ainsi donné la main dans l’hémicycle et ont entonné le chant écossais « Auld Lang Syne » (Ce n’est qu’un au revoir). Des écharpes mêlant les couleurs britanniques et européennes ont été brandies.

« Nous vous aimerons toujours et nous ne serons jamais loin »

« Nous vous aimerons toujours et nous ne serons jamais loin. Vous allez nous manquer », a déclaré la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen aux eurodéputés en partance. « Le vote d’aujourd’hui n’est pas en faveur ou contre le Brexit, c’est un vote pour un Brexit ordonné, contre un Brexit sauvage », a précisé le Belge Guy Verhofstadt, rapporteur du dossier.

« Je regrette que le Royaume-Uni ait choisi d’être solitaire plutôt que d’être solidaire. C’est un jour évidemment triste et grave. C’est un affaiblissement pour les deux côtés », a conclu le négociateur de l’UE sur le Brexit Michel Barnier.

Réagir à cet article

XHTML: Vous pouvez utiliser les html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Les actus en vidéo