Publié le : mercredi 22 janvier 2020

Qu’un sang impur… : la guerre d’Algérie sans fard

Ce mercredi 22 janvier sort le premier film d’Abdel Raouf Dafri (scénariste des Mesrines et d’Un Prophète), Qu’un sang impur, qui interroge la guerre d’Algérie, et son rapport à la France. Le réalisateur a peiné à imposer cette vision sur un sujet polémique.

La guerre d’Algérie demeure un angle aveugle de l’histoire de France. Mal connue, mal enseignée, elle est également peu représentée cinéma. Pour son premier long-métrage, le scénariste Abdel Raouf Dafri prend le sujet à bras de le corps, sans être partisan, avec dureté et sécheresse. Le film raconte l’Odysée d’un vétéran de l’Indochine, contraint de se rendre en Algérie avec sa femme issue du peuple Mong. Il est envoyé retrouver un colonel disparu dans les Aurès, et se retrouve rapidement accompagné de sa femme, d’un Sénégalais, d’un soldat d’origine française et d’une jeune rebelle algérienne.

“Pourquoi est-ce que 70 ans après la guerre d’Algérie, il y a encore des blocages ?”

La composition même de ce groupe renvoie la France à son histoire coloniale, sa complexité, ses ambigüité. Abdel Raouf Dafri a eu toutes les peines du monde à financer le projet, ne trouvant de soutien ni en France ni en Algérie. Les comédiens-stars et les distributeurs ont également boudé le film, craignant les polémiques qu’il ne manquera pas de susciter.

“Quand j’ai commencé le cinéma, un peu avant mes 40 ans, c’était précisément dans l’objectif de réaliser un film sur ce conflit. Je me rêvais en Oliver Stone avec la guerre du Vietnam. Comme lui, je connais bien mon pays, ses mécanismes, son essence même. (…) Pourquoi est-ce que 70 ans après la guerre d’Algérie qui a donné naissance à notre République, il y a encore des blocages ?” s’interroge Abdel Raouf Dafri dans un entretien au Point, pour qui son film “ne veut pas choisir de camp”.

Réagir à cet article

XHTML: Vous pouvez utiliser les html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Les actus en vidéo