Publié le : samedi 21 décembre 2019

Liban : le nouveau gouvernement peut-il freiner la contestation ?

Faisant face à un véritable soulèvement populaire contre l’ensemble de la classe politique, et après deux mois d’une vacance du gouvernement, le président du Liban, Michel Aoun, a nommé un nouveau premier ministre. Hassan Diab est soutenu par le Hezbollah chiite, et a été ministre de l’éducation. Pourra-t-il calmer la colère de la population ?

Les manifestants qui ont plongé le Liban dans un chaos politique depuis le 17 octobre 2019 pourront-ils se satisfaire d’un gouvernement mené par un homme qui a déjà ministre ? Le soulèvement populaire qui agite le pays réclame en effet le départ de toute la classe politique libanaise, jugée responsable de la crise économique qui sévit au Liban, la plus importante depuis la fin de la guerre civile en 1990. L’ancien premier ministre Saad Hariri a fini par démissionner, fin octobre, ouvrant une période de vacances du gouvernement.

Le président Michel Aoun a fini par nommer, ce 19 décembre, un nouveau premier ministre, Hassan Diab, soutenu par le Hezbollah chiites et ses alliés, dont le parti du président. Les partis sunnites, dont celui de Saad Hariri, n’ont, en revanche, pas soutenu sa nomination.

Les manifestants veulent un gouvernement de technocrates indépendants, sans lien avec l’ancien pouvoir

Hassan Diab s’est présenté aux Libanais comme un “indépendant” : l’universitaire a assuré à la population que son « soulèvement » avait porté ses fruits, « en remettant la vie politique » du pays « sur la bonne voie ». Mais les manifestants demandent avec insistance la mise en place d’un gouvernement de technocrates indépendants, sans aucun membre de l’actuelle classe politique, pour réorganiser le pays.

Or Hassan Diab a été ministre de l’éducation pendant 3 ans, et est donc rompu aux luttes de pouvoir au sein de l’exécutif libanais. Peu de chances que son état de grâce ne dure longtemps – ni même qu’il existe.

Réagir à cet article

XHTML: Vous pouvez utiliser les html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Newsletter

Les actus en vidéo