Publié le : mardi 10 décembre 2019

Finlande : Sanna Marin nommée chef de gouvernement

Sanna Marin, 34 ans, vient d’être nommée chef du gouvernement finlandais, à l’issue d’une semaine qui a vu son prédécesseur et membre comme elle du Parti Social-Démocrate, Antti Rinne, démissionner. Elle a été élue de justesse par le Parlement, et devient l’une des plus jeunes dirigeantes du monde.

La nomination de Sanna Marin est un beau symbole des temps qui changent en Occident. Voir une femme de moins de 35 ans prendre les rênes d’un pays comme la Finlande prouve que les regards se transforment. Même si elle s’en défend : « Je n’ai jamais pensé à mon âge ou à mon genre, je pense aux raisons pour lesquelles je me suis engagée en politique et ces choses grâce auxquelles nous avons gagné la confiance de l’électorat », expose la membre du Parti Social-Démocrate.

Pas de changement de politique générale à prévoir

Car, pour le reste, ce changement de tête dans l’exécutif finlandais ne devrait pas bouleverser la politique menée par le gouvernement. « Nous avons un programme gouvernemental commun sur lequel nous nous sommes engagés », a d’ailleurs déclaré Sanna Marin. L’ancien premier ministre, Antti Rinne, a démissionné mardi 3 décembre, suit à l’impopularité d’un projet de réforme de la Poste, qui prévoyait notamment une diminution de salaires. Même si la loi a été retirée, la défiance s’était installé, et il fallait un geste fort pour sortir les socio-démocrates de l’ornière.

Majoritaires à l’Assemblée depuis les élection d’avril 2019, ils restent au pouvoir. Mais l’Assemblée a préféré choisir l’ex-ministre des transports de 34 ans plutôt qu’Antti Rinne, qui s’était présenté devant les députés pour poursuivre son action.

Réagir à cet article

XHTML: Vous pouvez utiliser les html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Les actus en vidéo