Publié le : lundi 9 décembre 2019

Irak : après le massacre de 20 manifestants, la contestation ne faiblit pas

Ce vendredi 6 novembre 2019, à Bagdad, des hommes armés ont attaqué des manifestants, faisant 20 morts parmi les contestataires. Cela n’apaise pas, pour l’heure, la détermination des manifestants, qui souhaitent voir la chute du régime.

Un véritable bain de sang. Au coeur des manifestations qui secouent l’Irak, et en particulier Bagdad, des miliciens lourdement armés ont fait irruption, vendredi 6 novembre 2019, dans un parking où étaient installés des manifestants,aux abords du pont Senek, non loin de la place Tahrir. Ils ont fait feu. Le bilan est terriblement lourd : 20 manifestants et 4 policiers ont été tués. Une centaine de blessés sont à déplorer.

Pour l’heure, l’identité des assaillants n’a pas pu être découverte. Mais diverses sources policières évoquaient la volonté de groupes armés pro-Iran d’attaquer les manifestants. « L’attaque bien coordonnée » de nombreux hommes « lourdement armés et à bord d’un long convoi de véhicules posent de graves questions sur comment ils ont pu traverser les checkpoints dans Bagdad et commettre un tel massacre », s’alarme Amnesty International.

Ce fut un bain de sang

Malgré la peur, les manifestants ne veulent pas desserrer l’étreinte, et s’apprêtent à de nouvelles journées d’action cette semaine. « Les forces de sécurité bloquent les rues menant à Tahrir et les manifestants n’arrivent pas à l’atteindre, mais les mêmes [assaillants] qui nous ont attaqués hier, eux, passent. », pointe une manifestante, inquiète.

Pour autant, de milliers d’Irakiens sont descendus dans la rue dès le samedi 6 décembre. Et ils devraient recommencer dans les jours qui viennent, pour demander la chute de l’ensemble du système étatique, et une démission en masse des politiciens au pouvoir.

Réagir à cet article

XHTML: Vous pouvez utiliser les html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Les actus en vidéo