Publié le : mardi 3 décembre 2019

Kyoto : photos interdites dans le quartier de Gion

La surpopulation touristique et les comportements déplacés de nombreux touristes ont fini par exaspérer la population du quartier de Gion, au coeur de Kyoto, au Japon. Ce quartier, réputé pour ses maisons de thé, son architecture et ses geishas, est pris d’assaut par des touristes peu respectueux. Les autorités ont ainsi interdits les photographies, sous peine d’amende.

Après la pédagogie, la fermeté. Les autorités du quartier de Gion, au coeur de Kyoto, ont tout fait pour éduquer les hordes de touristes qui se pressent dans ce quartier historique de l’ancienne capitale impériale. Le lieu est en effet réputé pour ses élégantes maisons de thé, et ses geishas qui y travaillent. En cinq ans, le nombre de touristes par an a été multiplié par cinq à Kyoto, pour atteindre 7,4 millions.

Et ces touristes ne montrent qu’un respect tout relatif pour Gion et ses habitants. Geishas photographiées contre leur gré, suivies de près voire harcelées, lanternes en papiers arrachés, propriétés privées visitées sans autorisation, temples pris d’assaut et perdant toute quiétude… La population marque des signes de profonde lassitude, voire d’énervement, craignant la « disparition de l’atmosphère de Gion ».

Eviter la « disparition de l’atmosphère de Gion »

Les autorités ont donc décidé d’interdire aux touristes de prendre la moindre photographie dans l’ensemble du quartier. Des panneaux, des tracts, des autocollants, et même l’application touristique locale informent copieusement sur cette interdiction, assortie d’une amende de 10 000 yens (83 euros) pour les contrevenants.

Cette mesure s’inscrit dans une tendance globale des villes et quartiers touristiques du monde entier, qui cherchent à maîtriser et contrôler l’afflux de touristes et protéger la vie quotidienne des populations.

Réagir à cet article

XHTML: Vous pouvez utiliser les html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Les actus en vidéo