Publié le : jeudi 28 novembre 2019

Iles Eparses : une rencontre franco-malgache pour rien ?

Le lundi 18 novembre, la commission mixte franco-malgache sur le sort des îles Eparses s’est réunie à Antananarivo. Si le président Emmnuel Macron espère une résolution de ce différent (administrée par la France, ces îles sont revendiquées par Madagascar) mi-2020, cette réunion n’a apporté aucune avancée notable.

Les îles Eparses sont un archipel de 5 îlots, à la biodiversité unique, administrées par la France depuis la fin de la décolonisation. Madagascar revendique depuis les années 1970 la souveraineté de ces îles. Une résolution des Nations Unies de 1979 a même reconnue cette souveraineté, sans faire dévier la position française sur le sujet.

En mai 2020, le président français Emmanuel Macron a jugé que ce conflit diplomatique devait être résolu pour le 60e anniversaire de l’indépendance de Madagascar, soit le 26 juin 2020. Une commission mixte a été mise sur pied pour trouver une voie diplomatique. Composée de six Malgaches (menés par le premier ministre et ministre des affaires étrangères par intérim, Christian Ntsay) et de six Français (menés par Marcel Escure, ambassadeur pour la coopération régionale dans l’océan Indien), cette commission s’est réunie à huis-clos le 18 novembre 2019, sur les hauteurs d’Antananarivo, dans l’enceinte du palais d’Andafiavaratra.

Une question de souveraineté

Pour des résultats décevants. La délégation française a fait des propositions de développement commun de l’archipel, mais ne compte pas renoncer à sa souveraineté sur les îles Eparses. Coté malgache, les représentants ont rappelé que « la restitution de la souveraineté de Madagascar sur ces îles reste une question fondamentale dans la négociation ». Soit un cul-de-sac en bonne et due forme. Une nouvelle réunion devrait avoir lieu d’ici fin 2020, à Paris.

 

Réagir à cet article

XHTML: Vous pouvez utiliser les html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Les actus en vidéo