Publié le : lundi 18 novembre 2019

La France promet un soutien militaire à la RDC face aux groupes islamistes

La République Démocratique du Congo (RDC) est la proie d’attaques régulières des Forces démocratiques alliées (ADF), un groupe islamiste armé, responsable de centaines de morts dans la région de Bani depuis 2014. Le président français Emmanuel Macron vient de promettre un soutien militaire à son homologue congolais Félix Tshisekedi. Tout en appelant les pays voisins à soutenir la lutte de l’armée de RDC contre ce groupe rebelle.

Depuis 2014, les Forces démocratiques alliées (ADF), un groupe armé islamiste, lancent régulièrement des raids meurtriers dans la région de Bani, dans l’Est de la RDC. Ces attaques ont déjà fait des centaines de morts, peut-être plus de mille. Si certains des raids de cette année ont été revendiqué par le groupe Etat Islamique, les ADF ne sont pas formellement affiliées au « groupe Etat islamique – province d’Afrique centrale ».

« Quand un ami a des difficultés, on l’aide »

Ce mardi 12 novembre 2019, le président français Emmanuel Macron a reçu à l’Elysée son homologue congolais Félix Tshisekedi, pour évoquer les ADF. Emmanuel Macron a promis un soutien militaire de la France, notamment en matière de renseignement : « La France est pleinement engagée aux côtés de la RDC pour lutter contre les groupes armés qui déstabilisent le pays » a déclaré le président français. Il a également appelé « tous les pays de la région », notamment le Rwanda et l’Ouganda, à « être engagés aux côtés du président Tshisekedi dans ce combat très important ».

« Je veux que la France soit beaucoup plus présente en ce moment en Afrique », a réclamé Félix Tshisekedi. « Quand un ami a des difficultés, on l’aide », résume-t-il.

Réagir à cet article

XHTML: Vous pouvez utiliser les html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Les actus en vidéo