Publié le : dimanche 10 novembre 2019

Londres : l’interdiction de manifester d’Extinction Rebellion était illégale

Le groupe écologiste Extinction Rebellion a remporté, devant la Haute Cour britannique, le procès qui l’opposait à la police de Londres. Les juges ont considéré que l’interdiction de manifester décidée par les forces de l’ordre contre les activistes, entre le 14 et le 18 octobre 2019, était illégale.

Mi-octobre, dans le cadre de son “soulèvement d’automne”, le groupe d’activistes écologistes Extinction Rebellion avait programmé une série d’actions coordonnées en plusieurs points de Londres et de grandes villes mondiales, pour protester contre l’inaction des dirigeants mondiaux face à l’urgence climatique. Le groupe voulait perturber le fonctionnement de la capitale britannique, et avait ciblé des services gouvernementaux et l’aéroport de London City.

La police londonienne avait alors interdit l’ensemble des manifestations programmées par Extinction Rebellion. Le groupe écologiste a décidé de contester cette interdiction devant la justice. Et, ce mercredi 6 novembre 2019, la Haute cour britannique lui a donné raison.

« Ces rassemblements, distincts géographiquement et temporellement, ne peuvent pas être considérés comme une unique manifestation publique selon la loi, même s’ils sont placés sous l’égide d’une même entité », a détaillé le juge Dingemans. La loi britannique empêche en effet d’interdire plusieurs rassemblements distincts.

« Extinction Rebellion est ravi de la décision de la Cour”

Pour autant les juges ont soufflé à la police des moyens légaux de bloquer de futures manifestations des activistes, en précisant qu’il existait d’autres articles de la loi sur l’ordre public pouvant être utilisés pour « contrôler de futures manifestations délibérément conçues pour amener les ressources policières au point de rupture ».

« Extinction Rebellion est ravi de la décision de la Cour, elle confirme que l’interdiction générale de nos rassemblements constituait une atteinte sans précédent et illégale au droit de manifester », s’est félicité un des avocat du groupe, Tobias Garnett.

Réagir à cet article

XHTML: Vous pouvez utiliser les html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Les actus en vidéo