Publié le : mardi 1 octobre 2019

Autriche : net reflux de l’extrême-droite aux législatives

En Autriche, le parti conservateur ÖVP a remporté les élections législatives de ce week-end, avec 37,2 % des voix, un score plus élevé qu’attendu, qui devrait permettre au chancelier sortant, Sebastian Kurz, de conserver son siège. Il devra pour cela former une coalition, plus probablement avec les Verts, en pleine poussée (14% des voix) qu’avec ses anciens alliés d’extrême droite du FPÖ (16,1% des voix, en net reflux).

Finalement, le scandale de l’Ibizagate aura surtout touché, électoralement, le FPÖ. Voici quatre-mois, Heinz-Christian Strache, le leader du parti d’extrême-droite, vice-chancelier en poste, était filmé en train d’accepter de l’argent de celle qu’il croyait être une oligarque russe. Scandale sans précédent en Autriche. Démission du coupable, du gouvernement comme de son poste de président du FPÖ, chute du gouvernement, élections législatives anticipées.

Sans surprise, la claque électorale a été de taille pour le FPÖ : au bord de remporter la présidentielle voici trois ans, le parti d’extrême-droite, qui a continué de mener une campagne sur le thème unique de l’immigration, dégringole de dix points et réalise, avec 16,1%, son pire score depuis 2006. De quoi renvoyer le parti dans l’opposition.

Victoire pour l’ÖVP de Sebastian Kurz, belle percée des Verts

En revanche, ce scandale n’a pas empêché l’ÖVP du chancelier sortant, le conservateur Sebastian Kurz, 33 ans, de remporter largement les élections, avec 37,2% de voix. Il devrait donc conserver son poste, mais doit pour cela former une nouvelle coalition. Le FPÖ ne semble pas un candidat crédible, pas plus que l’opposition de gauche, les sociaux-démocrates, qui ont obtenu 21,7 % des voix. Le plus probable est qu’il propose une alliance aux Verts, qui, avec 14% des suffrages, réalisent une percée historique, confirmant le verdissement des votes des Européens.

Plusieurs mois de négociations devraient être nécessaires pour déboucher sur un gouvernement. Des surprises ne sont donc pas à exclure.

Réagir à cet article

XHTML: Vous pouvez utiliser les html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Les actus en vidéo