Publié le : lundi 2 septembre 2019

Italie : Salvini, coup de poker perdant ?

En Italie, Matteo Salvini, leader du parti d’extrême droite La Ligue, a provoqué la chute du gouvernement de coalition avec le mouvement anti-système M5S. Gouvernement dont il était l’un des hommes forts. Il a ainsi poussé l’actuel premier ministre à proposer au M5S une alliance avec les sociaux-démocrates. Alliance acceptée, ruinant les espoirs d’élections anticipées de Salvini.

Il a joué, il a perdu. La majorité des analystes politiques italiens n’étaient pas tendres après le coup de poker raté de Matteo Salvini, président de la Ligue, et homme fort du gouvernement de coalition qu’il menait avec le M5S (anti-système).

Il a provoqué la rupture entre son parti et le M5S, espérant qu’aucune coalition n’émergerait, ce qui aurait provoqué la tenue d’élections anticipées, qu’il semblait certain de remporter avec une large avance.

Mais sa montée en puissance, ses discours toujours plus xénophobes et anti-migrants, sa position radicalement opposée à l’Union Européenne, ont fini par rassembler contre lui. Y compris les ennemis d’hier. Le Parti Démocrate était en effet la cible favorite du M5S durant la dernière campagne électorale.

“Eroder la popularité de Matteo Salvini”

Mais, soutenus par les institutions européennes et unis dans leur peur de Salvini, ils ont fini par se rapprocher, et former une nouvelle (et étonnante) coalition. “Leur idée est de durer le plus longtemps possible pour essayer d’isoler et d’éroder la popularité de Matteo Salvini qui se retrouverait dans une opposition assez stérile” comme l’expose Marc Lazar, professeur d’histoire et de sociologie politique à Sciences Po, à nos collègues de France Info.

Matteo Salvini ne s’avoue pas pour autant vaincu. Il vient d’annoncer une grande manifestation d’opposition à ce nouveau gouvernement, le 19 octobre. Et espère que la popularité de son parti tiendra jusqu’aux prochaines élections.

Réagir à cet article

XHTML: Vous pouvez utiliser les html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Les actus en vidéo