Publié le : lundi 19 août 2019

Etats-Unis : acheter le Groenland, vraiment ?

Le fantasque président américain Dondald Trump a récemment déclaré, lors d’un dîner, qu’il envisageait d’acheter le Groenland au Danemark. Si certains de ses conseillers évoquent une plaisanterie, d’autres proches du président estime qu’il pourrait être sérieux, les Etats-Unis ayant déjà tenté d’acheter ce territoire par le passé. Pour autant, peu de chances qu’une telle transaction aboutisse…

Les Etats-Unis sont un des grands spécialistes de l’achat de territoires pour s’agrandir. Les cas les plus célèbres sont ceux de Louisiane, achetée à la France 1803, et de l’Alaska, vendue par la Russie en 1867. La dernière acquisition de ce type remonte à 1917 et l’achat des Îles Vierge au Danemark, pour 25 millions de dollars.

En 1945, les Etats-Unis d’Henry Truman avait proposé d’acheter le Groenland au Danemark, pour 100 millions de dollars, pour en faire un avant-poste militaire. Le gouvernement danois avait décliné.

Mais le nouveau président américain, Donald Trump, pourrait tenter une nouvelle approche. C’est du moins ce qu’il a déclaré, ce 15 août 2019, selon des sources proches de lui. Depuis, certains conseillers ont évoqué une plaisanterie, d’autres un projet sérieux.

“Nous ne sommes pas à vendre”

Les Etats-Unis possèdent une base militaire au Groenland. Ce territoire, appartenant au Danemark, mais jouissant d’une large autonomie, présente un double intérêt, stratégique (de par son positionnement) et économique (de par la richesse de son sous-sol).

Mais ni le Danemark, ni le Groenland ne semblent intéressés par l’idée de cet achat américain : “Nous sommes ouverts aux relations d’affaires, mais nous ne sommes pas à vendre”, a déclaré la ministre des Affaires étrangères du gouvernement autonome du Groenland, Ane Lone Bagger.

Réagir à cet article

XHTML: Vous pouvez utiliser les html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Les actus en vidéo