Publié le : lundi 24 juin 2019

Le Vatican nomme un administrateur apostolique pour remplacer le cardinal Barbarin

Suite à sa condamnation, en mars, pour non-dénonciation d’actes pédophiles, et dans l’attente de son procès en appel, le cardinal Barbarin s’était mis en retrait de son rôle de cardinal de Lyon. Le pape vient de nommer l’évêque d’Evry, Mgr Dubost, “administrateur apostolique” de Lyon, pour redonner au diocèse une figure d’autorité.

Début mars 2019, Mgr Barbarin, cardinal de Lyon, est condamné à six mois de prison avec sursis, pour non-dénonciation des abus sexuels d’un prêtre de son diocèse. Dans la foulée, il présente sa démission au pape, qui la refuse, en vertu de la présomption d’innocence. Le cardinal décide alors de se mettre en retrait, confiant « la conduite du diocèse » au vicaire général modérateur, le père Yves Baumgarten.

« Nous manquions d’une figure d’autorité pour faire l’unité »

Mais les évêques du diocèse ont rapidement pointé les limites de cette solution : « Cela ne pouvait pas durer trop longtemps, Mgr Baumgarten n’avait pas tous les pouvoirs et, au niveau symbolique, nous manquions d’une figure d’autorité pour faire l’unité » détaille Mgr Gobilliard, évêque auxiliaire de Lyon.

Des voeux exaucés par le pape, qui vient de nommer, ce mardi 24 juin 2019, l’évêque émérite du diocèse d’Evry-Corbeille-Essonnes, Mgr Dubost, 77 ans, comme “administrateur apostolique” du diocèse de Lyon. Membre du conseil pontifical pour le dialogue interreligieux à la curie, à Rome, Mgr Dubost va prendre, dans les faits, la tête de l’archevêché de Lyon. Il aura tous les pouvoirs d’un cardinal, mais Mgr Barbarin en conservera le titre.

Le procès en appel du cardinal devrait avoir lieu cet automne.

Réagir à cet article

XHTML: Vous pouvez utiliser les html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Les actus en vidéo