Publié le : lundi 17 juin 2019

Manifestation monstre à Hong-Kong : la chef de l’exécutif recule

manifestation-hong-kong-loi-extradition - La DiplomatieDes manifestations historiques ont poussé près de 2 millions d’habitants de Hong-Kong dans la rue. Ils protestent contre une loi d’extradition, permettant aux citoyens de la cité d’être jugé en Chine si besoin. Carrie Lam, la chef de l’exécutif de Hongkong, nommée par Pékin, est dans l’oeil du cyclone.

Annoncé en février, en seconde lecture en ce mois de juin, la loi d’extradition vers la Chine vient d’embraser Hong-Kong. Elle prévoie que les habitants de la ville pourraient, sur demande de Pékin, être jugés devant des tribunaux chinois. La chef de l’exécutif, Carrie Lam, nommé par la Chine, a tenté de faire passer la loi en force. La réponse de la rue a été d’une ampleur sans précédent.

« Nous ne faisons pas confiance au système judiciaire chinois. Là-bas, vous n’aurez pas un procès équitable. Alors pourquoi s’obstiner avec ce texte ? » s’interroge Martin Lee, 81 ans, fondateur du Parti démocrate, en tête des manifestations. A ses cotés, plus de 2 millions de citoyens de Hong-Kong (sur les 7 millions que compte la cité) se sont pressés dans les rues, habillés de noir, hurlant “Démission !”, en brandissant des effigies de Carrie Lam. La plus grande manifestation de l’histoire de Hong-Kong.

” Nous devons résister jusqu’à ce qu’elle parte »

«Cette femme est le mal incarné, elle est en train de vendre Hongkong. La volonté de Pékin de nous soustraire nos libertés est tellement évidente que nous devons résister jusqu’à ce qu’elle parte», affirme Jimmy Lai, fondateur d’Apple Daily, le quotidien le plus populaire de Hong-Kong. Carrie Lam a annoncé que le projet de loi était ajourné, mais sans calmer la colère populaire.

«Même Pékin ne peut ignorer la voix d’un million de personnes. La loi d’extradition était la goutte de trop pour la population», juge Anson Chan, ancienne chef de l’exécutif au lendemain de la rétrocession. Elle a demandé à Pékin, aux cotés de 21 autres anciens hauts dirigeants,  de renoncer totalement au projet.

Réagir à cet article

XHTML: Vous pouvez utiliser les html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Les actus en vidéo