Publié le : vendredi 14 juin 2019

Royaume-Uni : Boris Johnson en pôle pour succéder à Theresa May

Le premier tour du vote des députés conservateurs, oraganisé pour désigner leur nouveau leader, suite à la démission de Theresa May, a placé Boris Johnson largement en tête, avec 114 voix sur 313. Il semble assurer de faire parti des deux candidats qui se présenteront face aux adhérents du parti entre le 22 juin et le 22 juillet.

Le coup d’envoi du complexe processus qui doit aboutir à la désignation du successeur de Theresa May à la tête du Parti Conservateur Britannique (et, par tant, à la tête du pays) a été donné ce jeudi 13 juin. Les 313 députés conservateurs ont été appelé à choisir entre dix candidats.

L’ancien maire de Londres Boris Johson est arrivé largement en tête avec 114 voix. Six autres candidats ont passé le cut des 5% des voix, nécessaire pour se maintenir au tour suivant : Jeremy Hunt, 43 voix , Michael Gove, 37 voix, Dominic Raab, 27 voix, Sajid Javid, 23 voix, Matt Hancock, 20 voix et Rory Stewart, 19 voix.

Ce seront les adhérents qui trancheront

En revanche, avec respectivement 10, 11 et 9 voix, Mark Harper, Andrea Leadsom et Esther McVey sont éliminés. Un second tour aura lieu le 18 juin. Cette fois, 10% des voix seront nécessaire pour se maintenir. Le processus continuera jusqu’à ce qu’il ne reste que deux candidats. Vu son avance, Boris Johnson semble certain de faire parti de ces deux-là.

Une fois les deux prétendants désignés, ce seront aux 150 000 adhérents du Parti Conservateur de choisir leur nouveau dirigeant, qui sera donc aussi celui du pays. Là encore, Boris Johnson, grand pourfendeur de l’Union Européenne et partisan d’un Brexit “dur”, sera le grandissime favori. Le scrutin aura lieu entre les 22 juin et 22 juillet.

Réagir à cet article

XHTML: Vous pouvez utiliser les html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Les actus en vidéo