Publié le : jeudi 9 mai 2019

Moyen-Orient : les États-Unis lancent un message à l’Iran en déployant un porte-avions

Les États-Unis ont déployé un porte-avions et des bombardiers au Moyen-Orient, lançant un message fort à Téhéran.

Ce dimanche 5 mai, John Bolton, conseiller à la sécurité nationale de la Maison Blanche, évoque un message « clair et indubitable » adressé à l’Iran : « En réponse à des indications inquiétantes d’escalade et de mises en garde, les États-Unis déploient le porte-avions et groupe aéronaval Abraham-Lincoln et une force de bombardiers auprès du commandement central américain de la région ». Un message, loin d’être anodin, puisque John Bolton explique qu’il a pour but de rappeler à Téhéran que : « toute attaque contre les intérêts des États-Unis ou contre ceux de leurs alliés rencontrera une force implacable ».

Sur fond d’escalade meurtrière entre groupes armés palestiniens

Les relations entre Washington et Téhéran sont au plus bas, un an après que Donald Trump ait refusé l’accord international qui devait empêché la République islamique d’avoir sa propre bombe atomique. Les autres signataires de ce texte, notamment les alliés européens de Washignton, continuent de le respecter.

Cette démonstration de force a lieu alors que des groupes armés palestiniens tirent depuis la bande de Gaza sur le territoire israélien, qui riposte par des raids aériens.

Une tension palpable

« Les États-Unis ne cherchent pas la guerre avec le régime iranien, mais nous sommes totalement préparés à répondre à toute attaque, qu’elle soit menée par procuration, par le corps des gardiens de la révolutions islamique ou par les forces régulières iraniennes », a ajouté le John Bolton dans son communiqué.

Réagir à cet article

XHTML: Vous pouvez utiliser les html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Les actus en vidéo