Publié le : vendredi 5 avril 2019

Apple attaque Netflix sur son propre terrain

Déjà attaquée de toutes parts, la plate-forme de streaming Netflix, est cette fois-ci mise en danger par AppleTvPlus qui a détaillé le fonctionnement de son propre service de vidéos à la demande.

Ce lundi 25 mars, en Californie, Tim Cook et son équipe ont dévoilé le projet de plate-forme de vidéos à la demande Apple, appuyé par de grands noms Hollywoodiens comme Steven Spielberg, Jennifer Aniston ou Oprah Winfrey.

Un réel concurrent face à Netflix, qui est pour l’instant le numéro un mondial de vidéos en lignes. Matthew Harrigan analyste chez Buckingham Research s’inquiète : « la croissance à long terme du nombre d’abonnés de Netflix pourrait être compromise ».

Un secteur en effervescence

En 2018, ce secteur, en pleine ébullition, a généré près de 40 milliards de dollars de chiffre d’affaires. Aux États-Unis, Disney, WarnerMedia, NBC-Universal sont sur le point de lancer leurs propres services de streaming, alors qu’en France, TF1, M6 et France-Télévisions vont s’allier sous le nom Salto et lancer une plate-forme.

Et si Apple rachetait Netflix ?

Même si elle avait avoué que cette option était « peu susceptible de se concrétiser », la banque JPMorgan Chase, avait proposé à Apple de racheter Netflix pour permettre à l’entreprise de Tim Cook de se développer sur le marché des vidéos en ligne et d’ainsi augmenter ses revenus publicitaires. 

Car l’entreprise Apple est confrontée à un fort ralentissement des ventes d’iPhone (-15% en 2018). De son coté, Netflix, face à l’afflux de ces nouveaux concurrents, a du augmenter fortement sa production de créations originales, passée de 4% à 11% de décembre 2016 à décembre 2018.

Réagir à cet article

XHTML: Vous pouvez utiliser les html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Les actus en vidéo