Publié le : jeudi 10 janvier 2019

L’Angle Nord-Ouest du Minnesota, un bout d’USA en plein Canada

Une pétition vient d’être déposée sur le site de la Maison-Blanche. Son objectif ? Rendre au Canada “l’angle nord-ouest du Minnesota”, un bout de terre de 300 km2 au bord d’un lac, appartenant au Minnesota, mais sans aucune liaison terrestre avec le reste des Etats-Unis ! Une bizarrerie géographique, qui complique le quotidien de ces habitants.

Retour en arrière. En 1783, le traité de Paris fixe les conditions de l’indépendance des Etats-Unis, libérés de la tutelle de l’Empire britannique. Le Canada restant un territoire sous contrôle anglais, il fallait fixer sa frontière avec les nouveaux USA. Mais la cartographie de certaines zones se montre assez sommaire. En particulier pour le Minnesota et le lac des Bois, présenté comme un ovale.

Le traité décide donc que la frontière entre les Etats-Unis et le Canada doit passer « par le lac des Bois jusqu’au point le plus au nord-ouest de ce dernier et, de là, sur un axe plein ouest jusqu’au fleuve Mississippi ». Ce texte est encore en vigueur aujourd’hui.

Seul problème : il laisse un lopin de terre de 318,81 km2, aujourd’hui peuplé d’environ 120 habitants, sur le territoire américain, mais sans aucune liaison terrestre avec les Etats-Unis. Cet “angle nord-ouest” est donc bordé d’un coté par le lac des Bois, et de l’autre coté par une frontière terrestre avec le Canada.

Pour rejoindre le reste des USA, une équipée de 6 heures et deux postes frontières !

Pour rejoindre le reste du Minnesota, les habitants sont obligés de traverser deux postes-frontières et de rouler près de 100 kilomètres. L’enclave ne dispose d’aucun lycée, aucun hôpital, aucun cinéma. Les magasins proposent des produits limités. Chaque voyage dans le reste des Etats-Unis est une aventure de cinq ou six heures.

Une pétition vient donc d’être déposée sur le site Internet de la Maison Blanche, le 30 décembre 2018, pour rendre cet angle nord-ouest au Canada, et simplifier la vie de ses habitants. Pour qu’elle puisse être prise en compte par le pouvoir fédéral, cette pétition doit atteindre au moins 100 000 signatures. Elle dépasse pour l’instant à peine les 3 000. Les tracas quotidiens des habitants de l’angle nord-ouest du Minnesota ne semblent pas encore fini…

 

Réagir à cet article

XHTML: Vous pouvez utiliser les html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Les actus en vidéo