Publié le : lundi 23 juillet 2018

Le président chinois en tournée (économique) africaine : le Sénégal comme première étape

Le président chinois Xi Jinping vient d’achever un visite au Sénégal, première étape d’une tournée africaine qui l’emmènera au Rwanda et en Afrique du Sud. Reçu par le président sénégalais Macky Sall, il en a profité pour resserrer les liens diplomatiques et, surtout, économiques entre les deux pays.

« Chaque fois que je viens en Afrique, je peux mesurer le grand dynamisme de ce continent, promis à un avenir radieux », a déclaré le président chinois Xi Jinping à son arrivée à Dakar. Le dirigeant s’est déclaré « pleinement confiant en l’avenir de la coopération sino-africaine ».

Devant le dynamisme des entreprises chinoise sur le continent, le message est compréhensif. La Chine a su s’imposer, ces dernières années, comme un partenaire économique incontournable pour de très nombreux pays africains. De ce point de vue, la tournée de XI Jinping (Sénégal, Rwanda, Afrique du Sud) est une opération davantage commerciale que diplomatique.

Sa première étape, le Sénégal, en est la parfaite illustration : la Chine est devenue le second partenaire commercial de Dakar derrière la France. En 2017, la Chine a importé pour 115 millions d’euros de marchandises sénégalaises, essentiellement des minerais (zircon et titane) et les arachides.

La Chine, deuxième partenaire commercial du Sénégal

Mais ce sont le importations qui ont clairement explosées, passant de 346 millions d’euros en 2013 à plus 559 millions d’euros en 2017, dopées par des produits comme les appareils de réception, les compteurs d’électricité et les matériaux de construction (tubes, tuyaux et matériel en fer). La présence au Sénégal de très nombreuses entreprises de construction chinoises, qui récupèrent régulièrement des marchés publics, explique ce dernier point.

Xi Jinping a été reçu par son homologue sénégalais Macky Sall. Ils ont signés dix accords dans des domaines liés à la justice, la coopération économique et technique, les infrastructures, la valorisation du capital humain et l’aviation civile. Ils ont également eu une discussion sur « la coopération bilatérale, les relations sino-africaines et l’actualité internationale », selon Macky Sall.

Réagir à cet article

XHTML: Vous pouvez utiliser les html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Les actus en vidéo