Publié le : mercredi 13 juin 2018

Espagne : un europhile antiséparatiste à la tête de la diplomatie

En nommant ministre des Affaires Etrangères Josep Borrell, un Catalan opposé à l’indépendance de sa région, ancien président du Parlement Européen,  Pedro Sánchez, le nouveau premier ministre socialiste espagnol, a envoyé deux signaux : son gouvernement sera radicalement pro-européen, les séparatistes catalans ont du soucis à se faire.

A 71 ans, Josep Borell est un vieil habitué de la vie politique espagnole. Ce membre du PSOE (Parti socialiste ouvrier espagnol) a participé à plusieurs gouvernements entre 1982 et 1996, avant de poursuivre sa carrière dans les institutions européennes. Il a notamment présidé le Parlement européen entre 2004 et 2007 puis, trois ans plus tard, l’Institut universitaire européen de Florence.

L’homme connaît parfaitement le fonctionnement de l’Union Européenne, dont il est un fervent défenseur. En le nommant à la tête de sa diplomatie, le nouveau premier ministre socialiste Pedro Sánchez indique clairement que la dimension européenne aura la priorité au sein de son gouvernement.

“Un leader moral du catalanisme non séparatiste”

Mais cette nomination envoie un autre message : Josep Borell est catalan, socialiste, mais farouchement opposé à l’indépendance de la Catalogne, ce qui en fait un adversaire politique récurrent des indépendantistes. Il a été comparé par le journal espagnol La Vanguardia “à un leader moral du catalanisme non séparatiste”.

Comme un symbole, le leader séparatiste catalan Carles Puigdemont, dont l’Espagne demande l’extradition depuis l’Allemagne afin de le juger, a déploré depuis Berlin le retour de “personnes d’un autre temps qui ont participé à l’escalade de la haine”. Si les indépendantistes catalans ont pu se réjouir de la chute de Mariano Rajoy, l’ancien premier ministre qui avait mis la Catalogne sous tutelle de Madrid, leur joie a été de très courte durée…

Réagir à cet article

XHTML: Vous pouvez utiliser les html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Les actus en vidéo