Publié le : vendredi 11 mai 2018

Retrait américain de l’accord sur le nucléaire iranien : quelles conséquences ?

Donald Trump a officialisé le retrait américain de l’accord sur le nucléaire iranien, s’éloignant un peu plus diplomatiquement de ses alliés et renforçant les tensions d’un Moyen-Orient en crise.

C’est fait. Après avoir dénoncé pendant de longs mois cet accord “horrible”, le pire jamais signé selon lui par une administration américaine (en l’occurrence celle de Barack Obama), Donald Trump a scellé le retrait des Etats-Unis de l’accord sur le nucléaire iranien, rétablissant de fait les sanctions contre l’Iran, qui n’étaient que suspendues depuis 2015.

Il s’agit d’un choix strictement présidentiel, puisque ni les Démocrates, ni les Républicains, ni les services secrets, ni même le ministre de la Défense de Donald Trump ne soutiennent ce retrait.

Cette décision fragilise fortement l’accord lui-même, signé par les 5+1 (Etats-Unis, Russie, Chine, Royaume-Uni, France, Allemagne, Iran) : reste à savoir si le retour de l’embargo américain va entraîner, par un effet domino, le gel des relations commerciales de l’Occident avec Téhéran, provoquant de fait la mort de cet accord, ou si les autres signataires vont maintenir leurs positions pour le faire perdurer – au risque de se heurter à nouveau à la puissance américaine.

Un unilatéralisme qui isole les Etats-Unis

Plus généralement, cette décision unilatérale isole encore un peu plus diplomatiquement  les Etats-Unis de leurs alliés historiques, à l’exception des ennemis régionaux déclarés de l’Iran, Arabie Saoudite et Israël. Elle renforce le choix d’abandonner le multilatéralisme, sur fond de grogne sur le protectionnisme exacerbé mis en place par Donald Trump.

Elle met de plus en péril les volontés d’apaisement d’une région divisée, entre les guerres et les crises diplomatiques, et risque de ralentir notamment les tentatives de paix en Syrie. Cette volonté américaine de faire cavalier seul affaiblit les positions occidentales et renforce, de fait, l’influence diplomatique de la Russie ou de la Chine.

 

Réagir à cet article

XHTML: Vous pouvez utiliser les html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Les actus en vidéo