Publié le : mercredi 11 avril 2018

Syrie : le palais de Mari détruit par l’Etat Islamique

C’est le plus ancien palais de l’humanité, un vestige d’une valeur historique considérable, qui devait être classé au patrimoine mondial de l’humanité : situé dans l’antique cité de Mari, dans l’est de la Syrie, le palais, déjà cible de nombreux pillages, vient d’être démoli par des membres de l’organisation Etat Islamique.

Fondée vers 2 900 avant Jésus-Christ, située sur la rive droite de l’Euphrate, au carrefour de l’Asie, de l’Afrique et de l’Europe, Mari fut l’une des plus importantes cités des IIIème et IIème millénaires avant notre ère.

Entre 1933 et 2010, une mission archéologique française a mis à jour une partie de l’antique cité, notamment “le plus ancien palais de l’humanité”, selon Pascal Butterlin, professeur en archéologie du Proche-Orient ancien (université Paris-I), directeur de cette mission depuis 2005. Des vestiges dans un état de conservation exceptionnel, uniques au monde, qui devaient être classé au patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO.

Quand un vestige unique fait face aux bulldozers et aux explosifs…

Mais Mari est située dans l’est de l’actuelle Syrie, à une quinzaine de kilomètres de l’Irak : c’est la première ville d’importance a avoir été occupée par le groupe Etat Islamique, de violents combats ont actuellement lieux dans sa région.

Et si le palais est l’un des lieux à avoir été le plus pillés de la guerre en Syrie, l’organisation terroriste vient de le frapper plus durement encore – une habitude des groupes islamistes radicaux, qui aiment à détruire les vestiges de civilisations anciennes dont la religion n’est pas l’Islam.

Des bulldozers, des tractopelles, des explosifs ont été utilisés pour ravager ce lieu d’histoire et de culture, des tunnels ont été creusé sous les murs vénérables. Un témoignage unique du passé du Proche-Orient sauvagement vandalisé.

Réagir à cet article

XHTML: Vous pouvez utiliser les html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Les actus en vidéo