Publié le : lundi 19 février 2018

Daghestan : un attentat de l’EI fait cinq morts à la sortie d’une église

Un homme a tué cinq femmes à la sortie d’une église orthodoxe, dans le Daghestan, cette province russe du Caucase majoritairement musulmane. Un attentat revendiqué par le groupe djihadiste Etat Islamique.

« Aujourd’hui, vers 16 heures, nous avions terminé la messe, les gens commençaient à sortir. Un homme avec une barbe a couru vers l’église en criant Allah Akbar et a blessé mortellement quatre personnes ». Le récit au quotidien russe RBK du prêtre Pavel, qui officiait ce jour-là, fait froid dans le dos.
Cet attentat a eu lieu ce dimanche 18 février à Kizliar, au Daghestan ; une cinquième femme est décédée de ses blessures à l’hôpital. L’assaillant, qui a eu le temps de blesser deux policiers lors d’échanges de feu, a été abattu par les forces de l’ordre.

Dresser les musulmans contre les orthodoxes

Le groupe terroriste djihadiste Etat Islamique a revendiqué l’attentat : « Un soldat de l’islam, Khalil Daghestani, a attaqué le temple nazaréen George (l’église Saint-Georges visée par l’attentat) dans la ville de Kizliar au Daghestan. Il les a visés avec son arme, a tué cinq personnes et blessé quatre autres ».
Le Daghestan est une des républiques autonomes les plus pauvres de Russie : voisine de la Tchétchénie, à majorité musulmane, elle est le théâtre régulier d’attentat depuis 2015. A un mois de l’élection présidentielle en Russie, certains y voient la volonté de l’EI de dresser les orthodoxes et les musulmans les uns contre les autres.

Réagir à cet article

XHTML: Vous pouvez utiliser les html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Les actus en vidéo