Publié le : mardi 16 janvier 2018

Soumeylou Maïga nommé premier ministre du Mali dans un contexte brûlant

Pour remplace son prédécesseur au poste de Premier Ministre, démissionnaire, Ibrahim Boubacar Keïta, le président malien a choisi Soumeylou Boubèye Maïga, un homme politique chevronné, reconnu et respecté. Un choix qui s’imposait, devant les défis électoraux, sécuritaires et militaires qui attendent le pays en 2018.

Lors de ses voeux du Nouvel An, le président du Mali, Ibrahim Boubacar Keïta, a énuméré les défis auxquels le pays devait faire face en 2018 : mettre en place une loi d’entente nationale – alors même que l’accord de paix de 2015 n’est toujours pas respecté ; faire face au terrorisme dans un environnement sécuritaire plus que délicat ; respecter un calendrier électoral surchargé, les électeurs devant se prononcer successivement, en 2018, pour des élections régionales, locales, présidentielle et législatives !

Pour l’épauler, le président a nommé, le 30 décembre 2017, un nouveau premier ministre, après la démission de Abdoulaye Idrissa Maïga, le vice-président du Rassemblement pour le Mali, le parti au pouvoir, qui a quitté son poste « sur fond de crise avec le président ».

Un « homme de réseau, éminemment intelligent »

Le nouveau venu est loin d’être un inconnu : Soumeylou Boubèye Maïga, 63 ans, arpente les cabinets ministériels maliens depuis de nombreuses années. Ce qui lui donne la légitimité pour gérer cet agenda brûlant : il a déjà occupé, à plusieurs reprises, les équivalents maliens des postes de Ministre de l’Intérieur, Ministre de la Défense et Ministre des Affaires Etrangères.

Dès lors il maîtrise tout aussi bien les questions sécuritaires, militaires et géostratégiques : il est la dernière chance du président pour redresser la barre avant les prochaines élections. Surnommé “Le Tigre”, décrit comme un « homme de réseau, éminemment intelligent », Soumeylou Boubèye Maïga va devoir faire face à une majorité désunie, minée par les désertions. Le défi, pourtant de taille, ne semble pas lui faire peur.

 

Réagir à cet article

XHTML: Vous pouvez utiliser les html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Newsletter

Les actus en vidéo