Publié le : mardi 12 décembre 2017

27 statues de Sekhmet découvertes en Egypte, à Louxor

De nouvelles statues de Sekhmet, déesse à tête de lion, certaines mesurant jusqu’à deux mètres, ont été découvertes dans le cadre de fouilles archéologiques à Louxor. Sculptées dans du granit noir, leur état de conservation est variable.

Depuis 1998, une mission egyto-europénne entreprend des fouilles archéologiques, près des colosses de Memnon, à Louxor, en Haute-Egypte. Ces fouilles, dirigées par Hourig Sourouzian, font partie d’un vaste projet de conservation du temple du roi Amenhotep III, l’un des plus importants pharaons de l’Égypte ancienne.

Louxor est une ville de 500 000 habitants, sur les bords du Nil, où se trouvent les vestiges de l’antique capitale égyptienne de Thèbes. La dernière cession de fouille a débuté le 7 novembre, et devrait se prolonger jusqu’à la fin du mois de décembre, mais elle a déjà mis à jour un véritable trésor.

Une collection de 27 statuettes fragmentées de la déesse Sekhmet a en effet été découverte : sculptées dans du granit noir, certaines mesurent jusqu’à 2 mètres de haut. Leur état de conservation est jugé “variable” par Hourig Sourouzian, les statues trouvées dans les couches supérieure étant dans une excellent état.

Une déesse à tête de lion “debout et tenant le sceptre de papyrus devant sa poitrine»

Ces statues représentes la déesse à tête de lionne, symbole de la puissance destructrice du soleil et de la colère de Râ, «assise sur le trône, tenant le symbole de la vie dans sa main gauche, ou debout et tenant le sceptre de papyrus devant sa poitrine», précise un communiqué. Un nouveau trésor, qui porte à près de 300 le nombre de statues de la déesse découvertes dans le cadre de cette conservation.

Réagir à cet article

XHTML: Vous pouvez utiliser les html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Les actus en vidéo