Publié le : lundi 27 novembre 2017

Le Venezuela au bord du gouffre

La situation ne cesse de s’aggraver au Venezuela : exportations en berne, finances publiques exsangues, inflation et pauvreté galopantes… et bientôt un pays en état de cessation de paiement. Le pire étant que rien ne semble pouvoir arranger cette situation.

Le lundi 18 novembre, l’agence de notation financière Standard & Poor’s, faisant suite à Fitch, a déclaré le Venezuela en “défaut partiel de paiement”, pointant le fait que le pays n’est même pas en état de rembourser les intérêts de sa dette. Déclarer le Venezuela en défaut de paiement aurait pour effet d’empêcher l’Etat d’éditer de nouveaux bons de dette publique, bloquant de fait toute capacité de financement.

En effet, les sanctions américaines et l’effondrement des cours du pétrole, ont fracassé l’économie du pays, qui tire 50% de ses ressources et 90% de ses exportations de ses revenus pétroliers. Les conséquences sont désastreuses : le PIB a chuté de 10% en 2016, après une baisse de 6% en 2015, et l’année 2017 ne devrait pas être meilleure. Les finances publiques sont en chute libre, -26% sur l’année, provoquant une inflation qui atteint aujourd’hui les 1 000%.

80% de la population vit dans la pauvreté

Résultat : des files d’attente démesurées devant les magasins de première nécessité, alimentation et pharmacie, pour une population plongée dans la misère : la Banque Mondiale estime que 80% de la population venezuelienne vit aujourd’hui dans la pauvreté. Le risque est qu’aujourd’hui le pays bascule dans le chaos et qu’une révolte des plus pauvres ne le mettent à feu et à sang. Le président Maduro continue de tenir un discours de confiance en l’avenir, qui semble de plus en plus détaché de la réalité.

 

Displaying 1 Comments
Have Your Say
  1. PEILLON dit :

    C’est un scandale en 2017 ! Que veut le Président MADURO pour son peuple? Que veux t-il que l on dise de lui sur le plan International?Est il informé de tout? Est il bien entouré?
    La vie humaine a t elle si peu d’importance?
    Et les Etats Unis dans tout çà?
    Et les dirigeants des pays développés?
    Qui est responsable surtout pas le peuple?

Réagir à cet article

XHTML: Vous pouvez utiliser les html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Les actus en vidéo