Publié le : lundi 19 juin 2017

Les États-Unis loin de lâcher le Qatar

En dépit des critiques de leur président Donald Trump, les États-Unis ne semblent pas avoir lâché le Qatar, alors que de nombreux efforts diplomatiques sont mis en œuvre afin de trouver une issue à cette crise dans le Golfe.

La marine américaine a ainsi envoyé deux de ses navires dans les eaux qataries afin de participer à un exercice avec la marine locale, comme l’indique le ministère qatari de la Défense.

Vaste coopération militaire

En parallèle, selon les déclarations du Pentagone, le secrétaire américain à la Défense Jim Martis et son homologue qatari Khaled Al-Attiyah ont trouvé un terrain d’entente pour l’achat par le Qatar d’avions de combat de type F-15.

Selon M.Al-Attiyah, cet accord d’un montant de 12 milliards de dollars va donner à son pays la possibilité de disposer d’une technologie de pointe et renforcer la coopération sécuritaire entre Washington et Doha.

La coopération entre les deux nations est déjà solide, soutenue par le fait que les États-Unis disposent d’une immense base aérienne dans le désert du Qatar, essentielle pour les opérations contre Daech se déroulant en Syrie et en Irak.

Réagir à cet article

XHTML: Vous pouvez utiliser les html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Newsletter

Les actus en vidéo