Publié le : dimanche 22 mai 2016

Vers le déploiement d’une force de police internationale au Burundi ?

un-soldat-patrouille-lors-des-funerailles-de-welly-nzitonda-a-bujumbura-le-10-novembre-2015_5462046L’Union africaine a lancé un appel afin de déployer une force de police internationale au Burundi, après la constatation de violations des droits de l’homme dans ce pays qui connaît une grave crise depuis plus d’un an.

Ce n’est pas une première, l’Union africaine a de nouveau appelé au déploiement d’une force de coercition extérieure sur le sol burundais. Selon les experts de l’UA, la présence d’une telle force augmenterait le nombre d’observateurs militaires et des droits de l’homme de s’expliquent l’Union, et déploierait par la même une force de police internationale nécessaire au règlement de la crise.

Fin 2015, l’UA préconisait déjà le déploiement d’une force militaire d’interposition d‘environ 5.000 hommes afin de freiner les violences, mais le projet avait été mis de côté en raison du refus catégorique de Bujumbura, et des réticences de nombreux chefs d’État africains.

Assurer la sécurité des habitants

L’objectif principal d’un tel déploiement est avant tout de renforcer et d’assurer la sécurité des habitants dans les zones les plus affectées par les violences, indiquent les experts.

Un récent rapport de la Commission africaine des droits de l’homme et des peuples, diffusé ce vendredi, après avoir été présenté à l’Union africaine au début du mois, est à l’origine de cet appel.

Un projet similaire est actuellement envisagé par l’ONU.

 

Réagir à cet article

XHTML: Vous pouvez utiliser les html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Newsletter

Les actus en vidéo