Publié le : dimanche 13 mars 2016

Obama pointe du doigt la gestion de la crise libyenne par les Européens

Obama-Sarko-Cannes1Barack Obama a estimé que l’ancien leader français était trop occupé à “fanfaronner” autour de la libération de la Libye et a oublié de s’impliquer dans d’éventuels résultats politiques.

A dix mois tout juste avant la fin de son deuxième et ultime mandat, le président américain commence à faire le bilan, et livre ses impressions sur les personnes qu’il a pu côtoyer durant sa présidence. Dans un entretien paru jeudi dans le magazine The Antlantic, Barack Obama a fait part de sa déception quant à la gestion de la crise libyenne de 2011 par ses homologues européens, Sarkozy et Cameron en tête.

Mauvais suivi

La coalition menée par Paris et Londres, puis relayée par l’OTAN, a mené à des raids aériens en Libye et a entraîné la chute de Kadhafi, puis un vide politique, et le chaos. Plusieurs milices se disputent le pouvoir et les Libyens sont confrontés au danger chaque jour.

Le président américain estime que l’Europe, de par sa proximité avec la Libye, aurait dû être plus impliquée dans le suivi de la situation.

Pour lui, des hommes forts tels que David Cameron ou Nicolas Sarkozy n’ont pas été irréprochables. Le premier étant « distrait » par d’autres sujets, tandis que le second « voulait claironner » à propos d’une campagne aérienne rondement menée sans penser à la suite.

« Tempête dans une tasse de thé »

Les commentaires sur Cameron ont suscité une certaine émotion dans le Royaume de sa majesté, l’Independent évoque même « une attaque sans précédent » d’un président américain en exercice sur un leader britannique.

D’autres ont préféré tempérer, l’ancien ambassadeur britannique aux États-Unis Christopher Meyer a par exemple écrit sur son compte Twitter « Obama sur Cameron dans The Atlantic. Tempête dans une tasse de thé ».

Réagir à cet article

XHTML: Vous pouvez utiliser les html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Les actus en vidéo