Publié le : dimanche 7 février 2016

La bataille de Raqqa sur le point de commencer

La guerre contre les djihadistes s’intensifie en Syrie, à mesure que la bataille de Raqqa se prépare. D’un côté, les bombardements russes n’ont jamais été aussi importants dans la ville d’Alep, causant la fuite de dizaines de milliers de civils. De l’autre, l’armée saoudienne évoque une probable offensive terrestre si jamais elle recevait un aval de Washington qui serait déjà dans les tuyaux.

La proposition de Riyad ne va pas tomber dans l’oreille d’un sourd, après l’échec des négociations pour la paix pour la Syrie, écourtées à Genève étant donné que les Occidentaux sont déjà passés aux offensives au sol contre les combattants de l’Etat islamique.

Cela fait effectivement plusieurs semaines que des conseillers, américains, britanniques et français forment et encadrent une coalition composée de soldats kurdes et de peuplades arabes locales, avec comme objectif la reconquête de la ville de Raqqa, capitale du califat autoproclamé de Daech en Syrie. Une ville-clé de l’organisation djihadiste, qui regroupe la majeure partie de son armée et son administration dans le nord du pays.

Un objectif que la France a également à cœur d’atteindre, les attentats du 13 novembre ayant été préparés, et même coordonnés depuis cette ville. Selon les dernières données, il y aurait 600 Français dans les rangs de l’Etat islamique en Syrie, la majeure partie d’entre eux étant basés à Raqqa.

Réagir à cet article

XHTML: Vous pouvez utiliser les html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Les actus en vidéo