Publié le : mercredi 3 décembre 2014

Irak: le gouvernement et les Kurdes règlent leur différend pétrolier

Le pouvoir central irakien et les autorités du Kurdistan autonome ont conclu mardi un accord portant sur les exportations pétrolières de la région. Leur coopération devrait favoriser la lutte contre les jihadistes.

 

692839-000_nic6349119

 

L’accord a été scellé le mardi 2 décembre à Bagdad, au cours d’un conseil des ministres présidé par le Premier ministre Haidar al-Abadi auquel participait le Premier ministre kurde Nechirvan Barzani. Le gouvernement de la région semi-autonome du Kurdistan va désormais transférer 550 000 barils de pétrole par jour au ministère du pétrole irakien. En échange, la région recevra les 17 % du budget national irakien, ainsi qu’une somme d’environ 1 milliard de dollars qui devrait permettre aux peshmergas dans leur lutte contre l’Etat islamique (EI).

Le pétrole sera transporté par le réseau de pipelines kurdes sous le contrôle de la compagnie pétrolière fédérale. « Nous avons conclu un accord qui bénéficiera aux deux parties », s’est félicité M. Barzani à l’issue de la réunion. Avant cet accord, la crise avait créé « des dissensions qui menaçaient non seulement les intérêts économiques, sécuritaires et politiques, mais également l’unité nationale. » Début novembre, la région autonome du Kurdistan annonçait avoir exporté pour 2,87 milliards de dollars (2,3 milliards d’euros) de pétrole depuis le début de l’année, sans passer par les autorités fédérales.

Le gouvernement fédéral estime ces exportation comme illégales, considérant qu’en effet que l’énergie produite dans ses régions appartient au pays tout entier. Le Kurdistan traite directement avec des compagnies pétrolières au motif que le pétrole produit sur son sol est sa propriété. L’Irak est extrêmement dépendante de ses exportations de pétrole et cherche à augmenter ses ventes pour financer la reconstruction de ses infrastructures, affectées par plus de dix ans de troubles depuis l’invasion américaine de 2003. Les revenus pétroliers irakiens ont également été affectés par l’offensive de l’EI, qui se sont emparés de pans entiers du pays.

 

Réagir à cet article

XHTML: Vous pouvez utiliser les html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Newsletter

Les actus en vidéo