Publié le : mardi 13 mars 2018

Emmanuel Macron en Inde : la transition énergétique au coeur de la visite

Le déplacement de trois jours d’Emmanuel Macron en Inde s’est achevé ce lundi 12 mars par la visite de Varanasi (Bénarès), une des plus anciennes villes du monde, lieu sacré de l’hindouisme. Mais les questions économiques, stratégiques et énergétiques furent au coeur des rencontres avec le premier ministre indien Narendra Modi.

Au-delà des spectaculaires (et traditionnelles) images du Taj-Mahal, le déplacement d’Emmanuel Macron en Inde a été l’occasion de rapprocher les deux pays, tant sur le plan diplomatique, stratégique qu’économique, notamment sur la question de l’énergie. L’Inde est déterminée à demeurer un partenaire fort de l’Union Européenne, même après le Brexit – le pays étant historiquement lié avec le Royaume-Uni.

Emmanuel Macron a affirmé sa volonté de faire de la France « la porte d’entrée » de l’Inde dans l’Union, en renforçant les liens entre les deux pays, qui ont d’ailleurs profité de cette visite pour signer un pacte de coopération logistique dans l’océan Indien, région où l’influence chinoise grandissante inquiète l’Inde.

Mais ce sont bien les questions énergétiques qui se sont trouvées au centre de ce déplacement du Président de la République : il a symboliquement inauguré, ce lundi, en compagnie de Narendra Modi, une centrale photovoltaïque de 100 MW à Mirzapur, à 50 kilomètres à l’ouest de Varanasi, construite par le groupe français Engie.

Entre solaire et nucléaire

Cette inauguration prolonge le sommet fondateur de l’Alliance solaire internationale, ce dimanche, une coalition issue de la COP21 destinée à accompagner le développement de l’énergie solaire dans les pays intertropicaux. L’Inde s’est effectivement lancé dans un vaste plan de développement des énergies renouvelables, afin de réduire drastiquement ses émissions de gaz à effet de serre et assumer sa transition énergétique.

Plus polémique, mais prenant place dans la même stratégie, la délégation française a avancé sur le projet de construction d’une centrale nucléaire avec 6 réacteurs de type EPR par le groupe français EDF à Jaitapur, sur la côte sud-ouest de l’Inde. Un projet critiqué par certains écologistes, mais qui devrait permettre à l’Inde de diminuer son empreinte carbone.

Réagir à cet article

XHTML: Vous pouvez utiliser les html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Les actus en vidéo