Publié le : mardi 13 février 2018

Ukraine : l’opposant Mikheïl Saakachvili expulsé en Pologne

Ancien président de la Géorgie, allié puis opposant du président ukrainien Porochenko, Mikheïl Saakachvili vient d’être expulsé vers Varsovie. Nouveau rebondissement dans une bien étrange affaire.

L’Odyssée ukrainienne de Mikheïl Saakachvili va-t-elle prendre fin ? Ancien président de la Géorgie entre 2004 et 2013, il s’était installé en Ukraine, et affirmé comme un allié d’importance pour le président Petro Porochenko. Ce dernier l’avait nommé gouverneur de la province d’Odessa, en mai 2015 ; il avait pour cela reçu la nationalité ukrainienne.

Mais fin 2016, Saakachvili avait démissionné, accusant le président Porochenko de corruption et de l’empêcher d’accomplir des réformes nécessaires. Il était alors devenu un opposant farouche au régime, allant jusqu’à demander la destitution du président.

Arrêté par des hommes masqués de noir

Déchu de sa nationalité ukrainienne, il avait alors dû quitter le pays. Il y était revenu, illégalement, en septembre 2017, pour reprendre son activisme. Les autorités ukrainienne l’ont récemment accusé d’être à l’origine de manifestations financées par l’entourage de l’ex-président pro-russe Viktor Ianoukovitch, dans le but de prendre le pouvoir par la force.

Arrêté par des hommes cagoulés ce lundi 12 février, il a été immédiatement emmené à l’aéroport de Kiev, direction Varsovie, où les autorités polonaises confirment l’avoir récupéré. Le pouvoir ukrainien se serait montré magnanime en ne l’expulsant pas en Géorgie, où il vient d’être condamné par contumace à plus de deux ans de prison.

Pour autant l’avenir de Saakachvili, qui se dit apatride, reste entouré de flou. Va-t-il tenter une nouvelle carrière dans un nouveau pays, ou tenter de revenir, une fois de plus, en Ukraine ?

 

Réagir à cet article

XHTML: Vous pouvez utiliser les html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Les actus en vidéo