Publié le : mardi 14 novembre 2017

Royaume-Uni : achever le Brexit pour se rapprocher du Commonwealth ?

La diplomatie britannique est actuellement dans une impasse : pendant que les négociations pour le Brexit traînent en longueur, elle ne peut signer aucun accord d’envergure. Les visites avec les pays du Commonwealth se multiplient, preuve d’une volonté de se rapprocher des pays de l’Ancien Empire, mais sans avancées concrètes possibles.

La politique étrangère du Royaume-Uni est actuellement phagocytée et immobilisée par le Brexit : le rendre effectif le plus rapidement possible est devenu la priorité absolue de Theresa May. Mais la lenteur extrême de ces négociations démontrent que le Royaume-Uni a perdu de son envergure diplomatique.

C’est d’autant plus le cas que son ministre des affaire étrangères, Boris Johnson, ne brille pas par son tact, une dimension peu diplomatique que renforce les scandales et affaires qui s’accumulent autour de lui – au point que la pression est de plus en plus forte, venue tant de l’opposition que de la majorité, pour pousser Theresa May à renvoyer Boris Johnson et sa secrétaire d’état au développement international Priti Patel.

Des visites d’apparat lourdes de sens

Parallèlement, le Royaume-Uni a multiplié, en 2017, les visites d’apparat de la famille royale dans l’ensemble du Commonwealth, cette association de 52 Etats, pour la plupart d’anciens territoires britanniques. Ces visites n’ont pas qu’un aspect nostalgique et folklorique, comme on pourrait le croire vu de France : il s’agit de véritables jalons de la politique étrangère du Royaume-Uni post-Brexit.

L’ambassadeur du Royaume-Uni en France, Sir Peter Ricketts, a rappelé que le Commonwealth regroupait un tiers de la population mondiale : il s’agit désormais, pour le pays, de se dégager le plus rapidement du Brexit afin de pouvoir nouer des accords et partenariats avec des pays historiquement proches.

Réagir à cet article

XHTML: Vous pouvez utiliser les html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Les actus en vidéo