Publié le : dimanche 27 août 2017

Brésil : un nouveau décret vient abroger le statut de réserve naturelle dans une partie de l’Amazonie

Le chef d’État brésilien Michel Temer a annoncé avoir pris la décision d’abroger le statut de réserve naturelle d’une région de quatre millions d’hectares en Amazonie, dans une zone qui s’étend entre les Etats du Para et l’Amapa, dans le nord du pays.

Les entreprises minières pourront désormais exploiter ces zones de l’Amazonie

Un nouveau décret publié ce jeudi 24 août au Brésil permet donc aux entreprises privées d’exploiter les réserves minières de cette ancienne réserve naturelle créée en 1984. Jusque ici, seules les compagnies publiques pouvaient exercer dans la région. Selon le ministère des Mines et de l’Énergie, il s’agit de pouvoir exploiter le potentiel minier de la région.

Il est néanmoins précisé dans le nouveau texte que toute activité devra respecter la loi de protection de la flore et des territoires autochtones.

La forêt amazonienne est la plus grande et plus ancienne zone forestière au monde, ainsi que le plus grand réservoir d’espèces animales et végétales. La région est pourtant victime d’une déforestation massive, ayant perdu 700.000 km2 d’espaces forestiers depuis les années 1970.

Les organisations non-gouvernementales, comme le Fonds mondial pour la nature (WWF), se sont dites particulièrement préoccupées par la publication de ce décret.

Réagir à cet article

XHTML: Vous pouvez utiliser les html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Les actus en vidéo